Win3x.Org

Windows & DOS Community

Faire un réseau avec des vieux PC

Répondre   Page 4 sur 6  [ 53 messages ]
Aller sur la page « 1 2 3 4 5 6 »
Auteur Message
64KNUM
Sujet du message : Re: Faire un réseau avec des vieux PC
Publié : 12 mars 2020 19:20
Membre inscrit
Hors-ligne
 
Messages : 339
Inscription : 20 oct. 2007 08:47
PC Rétro : Voir signature
 
valentin57 a écrit : *  09 mars 2020 20:56
Alors je trouve les Synology beaucoup trop limités, j'ai actuellement openmediavault sur mon NAS
Windows server est une plaie, OMV tourne sans problème depuis des mois avec un Athlon 200GE cadencé à 3,20 GHz, 2c/4t, 4 gigas DDR4 2400, un disque de 500 dont 3 go utilisés pour le système et deux disques de 2To en RAID 1. À l'extérieur du PC, un onduleur APC pour le protéger.
Deksor a écrit : *  09 mars 2020 21:29
Oui enfin ces alimentations sont de bêtes chargeurs USB pour téléphone à la base :lol:

Et oui comme je l'ai déjà dit, un vieux PC pourrait tout autant faire l'affaire, il suffit juste de le configurer de la même manière que j'ai configuré mon pi. Mais le défaut c'est que ça consomme bien plus et ça prends bien plus de place.
DoomQuakeKeen a écrit : *  12 mars 2020 15:38
Un Raspberry Pi ne consomme pas grand chose même allumé si il est en idle, si la RTC c'est vraiment un problème il y a des extensions RTC (un petit PCB qui se connecte sur les GPIO).
Les NAS sont généralement équipés de microprocesseurs ARM (parfois x86 type Atom), ce qui les rapproche d’une solution «maison» architecturée autour d’un Raspberry Pi. Les microprocesseurs qui les animent ne peuvent évidemment pas entrer dans la course à la puissance, même si le Raspberry Pi 4 peut désormais satisfaire un usage bureautique basique.

Néanmoins, ils présentent l’avantage d’être très économes. Un atout non négligeable pour des serveurs ou des NAS fonctionnant 24h/24. Outre, une consommation réduite, ils chauffent peu, sont silencieux et relativement compacts.

Les nombreux usages du Raspberry Pi de Deksor semblent démontrés qu’une puissance limitée n’est pas forcément handicapante pour un petit serveur domestique.

Les NAS sont effectivement plus ou moins limités dans leurs possibilités par la maîtrise et le suivi de leur partie logicielle par le constructeur. Néanmoins Synology demeure parmi les meilleurs fabricants en offrant des possibilités intéressantes avec un interface plus simple qu’une solution libre type Raspberry Pi. La contrepartie étant le prix et quelques limitations.

Il y a de bons arguments que ce soit en faveur de la consommation réduite ou d’une puissance supérieure. Toutefois, dans mon cas particulier, où ce serveur ne desservira que d’anciens PC et où il ne fonctionnera que lorsque j’en aurais l’usage : ces arguments sont discutables.

Je n’écarte aucune solution, que ce soit un Raspberry Pi, un NAS, un PC sous Linux ou Windows ou carrément un véritable serveur. J’avoue que je suis dans le flou, toutes les solutions sont séduisantes, elles présentent toutes des avantages mais aussi des inconvénients.
Deksor a écrit : *  09 mars 2020 21:29
Raspbian (debian pour raspberry pi) comme je l'ai déjà dit :D
Oui, excuses-moi, je voulais dire quel modèle de Raspberry Pi as-tu?
Un Raspberry Pi 3 Modèle B si je comprends bien?
J’ai vu qu’il existait de nombreux modèles à différents prix et avec différentes quantités de mémoire.
Deksor a écrit : *  09 mars 2020 21:29
Tout à fait, un routeur a forcément deux cartes réseau au minimum. Et oui peu importe sa nature. Mon installation fonctionne justement ainsi, Wifi d'un côté et ethernet de l'autre. (D'ailleurs les raspberry pi depuis le 3 intègrent directement une carte wifi en plus de la carte ethernet donc pas besoin de quoi que ce soit de plus).
Citation :
Le fait que la maison dispose d’une Livebox fonctionnelle, le DHCP de cette dernière ne va-t-il pas entrer en conflit avec le DHCP du «serveur»?
Non, car ce sera sur un autre réseau qui lui sera invisible.
Citation :
Est-il possible que le «serveur» permette l’accès à Internet à l’un des PC? Par exemple, un PC récent (XP/7) pour venir sur ce forum pour télécharger des images de disquettes.
Probablement, mais je n'ai jamais fait ça. Ça doit se faire avec les "iptables"
renaud07 a écrit : *  10 mars 2020 00:28
Oui, suffit de lui indiquer le serveur comme routeur/passerelle et c'est tout.
J’ai regardé sur Wikipedia et les «iptables» semblent très peu «users friendly».
Deksor a écrit : *  10 mars 2020 00:59
Oui mais ça, ça voudrait dire techniquement que tous les ordinateurs peuvent accéder à internet. Si le blocage a lieu côté serveur, seul un seul ordinateur pourra vraiment accéder à internet.
renaud07 a écrit : *  10 mars 2020 01:08
C'est se compliquer la vie pour rien. Surtout pour ce genre de réseau.

C'est pas comme si on avait un ado qui allait essayer de trifouiller les paramètres pour essayer d'accéder au net coûte que coûte :mrgreen:
En effet, je serais le seul utilisateur, mais si on peut faire les choses biens en gérant cela au niveau du serveur, ce serait préférable si ce n’est pas trop compliqué.
Deksor a écrit : *  09 mars 2020 21:29
Oui, tu peux, il faudra taper l'ip à la main dans chaque PC. Ou bien alors tu peux aussi utiliser un DHCP qui va attribuer des IP fixes à chacun des ordinateurs (que tu auras pré fixée avant bien sûr)

Oui, c'est ce que je viens de décrire, "sous le capot", ça configure le DHCP de la livebox pour attribuer des IP automatiquement à certains ordinateurs et des IP fixes à d'autres (en gros on peut combiner les deux. Sur la livebox, comme sur debian).

Dans windows 3.11 il y a un menu où l'on sélectionne le DHCP. Sous MS-DOS il me semble que c'est pareil.
Je suis donc libre d’attribuer moi-même les adresses IP, ou de laisser le DHCP s’en charger que ce soit en adresse fixes ou dynamiques.

Questions : si je veux me passer de DHCP et configurer le réseaux manuellement, comment configure-t-on l’adresse IP des petits appareils qui n’ont pas d’interface comme par exemple un «serveur d’impression fast-Ethernet/parallèle» ou tout simplement une imprimante réseau?

Effectivement, je viens de vérifier, Windows 3.11 pour Workgroup supporte bien le DHCP … je ne sais pas pourquoi je me suis mis dans la tête qu’il fallait impérativement le faire manuellement.
DoomQuakeKeen a écrit : *  12 mars 2020 15:38
Alors si, toutes mes machines (incluant donc les rétro) sont directement derrière le routeur de mon FAI, enfin sur mon switch mais ça ne change pas grand-chose.
En revanche, mes machines ont des IP fixes (un DHCP configuré peut amener le même résultat), le DHCP sur la seconde carte réseau d'un de mes serveurs sert uniquement pour le PXE et il me suffit d'y connecter quelque chose pour m'en servir (je pourrais très bien tout mettre derrière si l'envie m'en prenais aussi).
Tout est donc connecté physiquement sur le réseau local où se trouve ta box, mais le DCHP de cette dernière est désactivé à l’avantage de ton paramétrage manuelle des IP fixes?
Deksor a écrit : *  09 mars 2020 21:29
Il ne peut pas fonctionner sur les très vieux, car ça demande certains processeurs (il semblerait que les pentiums soient le minimum) et que la ROM pour le PXE prends trop de place pour ce que permet une carte ISA en termes de ROM. Donc pour les 486 et moins (pas sûr que ça soit possible en dessous du 386), il faut passer par le boot RPL ... Sauf que je n'ai jamais trouvé le moyen de faire fonctionner cela, la documentation disponible sur le web étant extrêmement succinte ...
En gros, cela veut dire qu’il sera quasiment impossible de booter sur le réseau pour les machines ne supportant pas le PXE et donc que l’idée de créer des images disques ou de les restaurer via le réseau deviendrait beaucoup plus difficile à réaliser ?
DoomQuakeKeen a écrit : *  12 mars 2020 15:38
Tu peux aussi passer par un PXE pour charger ce qu'il faut puis ensuite avec les bons pilotes sur une disquette DOS tu peux utiliser Norton Ghost (proprio certes)
Je n’avais pas pensé à Norton Ghost, mais il est vrai qu’il peut faire des images et les déployé à partir du réseau en faisant botter les clients sur une disquette. Ce serait une solution simple qui serait accessible pour moi.
DoomQuakeKeen a écrit : *  12 mars 2020 15:38
Je n'apprécie pas vraiment Windows pour tout un tas de raisons (ayant ou pas de rapport ici), je ne compte pas non plus devoir redémarrer 50 fois pour faire quelque chose ni me servir de logiciels non flexibles avec des configurations qui me rendraient assez vite chauve.

Utiliser une distribution GNU/Linux (Debian) ou même utiliser un UNIX (OpenBSD) ne me dérange pas, si j'ai un NT4 Server c'est uniquement pour certains cas spécifiques (boot RPL à venir par exemple) qui nécessitent de l'avoir, si je pouvais m'en passer je le ferai sans le moindre remords.

Seul le Dell quand je l'ai récupéré était sous NT4 Terminal Server (que j'ai supprimé), aussi bien le Tulip que l'IBM étaient déjà sous GNU/Linux à l'origine.
C’est dommage car Windows à l’avantage d’être en Français et d’avoir une interface graphique familière.

Concernent le boot RPL? Tu penses pouvoir y arriver?
Deksor a expliqué qu’il fallait disposer de ROM pour les cartes réseaux?
valentin57 a écrit : *  09 mars 2020 20:56
Tu peux monter un serveur NAS dans une machine virtuelle, je le fais souvent au cfa pour mon projet, c'est le but également avec la distribution proxmox.
Ta machine virtuelle, si bien configurée niveau réseau, sera vue sur le LAN.
renaud07 a écrit : *  10 mars 2020 17:26
Histoire de s’entraîner un peu, tu peux tout installer sur virtualbox sur ton PC principal. S'il a disons 8 Go de RAM tu pourras même installer 4 ou 5 systèmes différents. Surtout que les vieux windows consomment rien.

-Commence par installer le serveur et les clients que tu mettras sur le réseau interne (pour simuler le second réseau)
-Finies par le routeur (une debian donc si tu comptes partir sur un raspberry) auquel il faudra attribuer 2 cartes réseau, une sur le réseau interne, l'autre en pont pour accéder au net.

Pour les clients, c'est ok à partir de NT4 (98 et 95 sont chi*** à installer, car pas compatibles de base idem pour DOS et 3.11, pour ces 2 je n'ai pas réussi à faire fonctionner le réseau, j’avais une erreur à la copie des pilotes...)

De toute façon, quelque soit le système c'est surtout la config du routeur qui va falloir apprendre car on ne manipule que les IP, que ce soit DOS ou ou le dernier Windows 10 derrière on s'en fout.
S’entrainer sur une machine virtuelle est une excellente idée !
J’utilise VMWare Player sur mon PC fixe Windows 10 et j’ai suffisamment de mémoire vive, donc je devrais parvenir à virtualiser quelques machines pour voir ce que cela donne concrètement.
Deksor a écrit : *  09 mars 2020 21:29
Citation :
Y-a-t’il des serveurs FTP réputés? Microsoft par exemple?
Je ne sais vraiment pas, n'ayant que peu cherché dans ce domaine ... Quelqu'un d'autre saura sûrement ^^.
renaud07 a écrit : *  10 mars 2020 17:26
Je vois aussi que tu demandais pour un serveur FTP, pour éviter la case Linux, tu peux tester filezilla server. Je m'en servais sur XP quand moi aussi j'étais pas assez à l'aise avec Linux, et ça marchait nickel. IIS intègre aussi un serveur FTP, mais je n'ai jamais testé.
DoomQuakeKeen a écrit : *  12 mars 2020 15:38
Pour les serveurs FTP il y a largement le choix, personnellement je me suis un peu amusé avec VSFTPD (sous Debian) mais je ne conseille pas vraiment à tout le monde de se servir de celui là.

Pour toutes les machines pouvant accéder à du partage réseau facilement (tout sauf DOS donc) Samba peut aussi faire l'affaire.
Il est aussi possible d'utiliser EtherDFS qui permet de partager des répertoires depuis GNU/Linux et grâce à uniquement un packet driver (un petit TSR pour la carte réseau) d'y avoir accès.
C’est formidable IIS gère parfaitement les serveurs FTP, j’ai même trouvé un tuto sur Internet pour la mise en place d’un tel serveur et la solution Microsoft semble très puissante (gestion des utilisateurs, etc.), c’est plus qu’il ne m’en faut!

Pour DOS, la solution The Ethernet DOS File System (EtherDFS) semble vraiment intéressante!
Je ne connaissais pas et c’est vraiment quelques chose qui semble très pratique!
Deksor a écrit : *  09 mars 2020 21:29
Quand aux outils microsoft avec Windows 2000, là je ne pourrais pas t'aider ...
SebC1997_16 a écrit : *  10 mars 2020 18:53
Si j'ai bien compris tu veux :
- Faire un second réseau pour tes PCS, en dehors de ta livebox ?
-Avoir des fonctionnalités type Exchange / ISS, Intranet / Partage de fichier principalement ?
- Accéder à internet via certaines machines de ton "vieux" réseau ?
C’est exactement cela, un second réseau local dans le bureau (situé dans une dépendance) en dehors de la Livebox fonctionnelle de la maison ; mais permettant à certaines machines (les plus récentes) d’accéder à Internet.

Ce second réseau, entre autres, devra permettre de partager et d’échanger : lecteurs réseaux, serveur FTP, partage de périphériques (imprimantes et lecteur de CD-ROM), hébergement de page Intranet, sauvegardes et restauration (création d’images disques, sauvegardes de données complètes ou partielles), serveur mail ; mais aussi de gérer le réseau : serveur DHCP, routage, serveur PXE/RPL, serveur WSUS, etc.
SebC1997_16 a écrit : *  10 mars 2020 18:53
Utilises un PC dédié qui fera le rôle de serveur avec (Sous Windows 2000 Server / 2003 Server Standard mini):
- Une carte RJ / Wifi connectée à ta box, qui dispose de sa propre IP fixe (Souvent les livebox sont en 192.168.1.x/24)
- Une seconde carte réseau, avec un réseau HORS range IP de ta box (Par exemple en 192.168.0.x/24), qui sera relié sur le switch de tes vieux PCs
- Rôle Active Directory (Permet de gérer tes utilisateurs plus facilement, les partages, Exchange, et si tu as du Windows Pro pouvoir les mettre dans un domaine pour n'avoir qu'un seul utilisateur identiques sur tous les postes, profil itinérant ...)
- Rôle DNS : Traduction nom machine & IP (Nécessaire pour AD de toute facon, et simplifie quand tu veux accéder a des machines spécifiques)
- Rôle DHCP activé, avec distributions d'IP en 192.168.0 (Qui donne une IP, le bon masque, DNS et éventuellement passerelle pour sortir du réseau local, sur tes anciens PCs en auto si DHCP supporté, il le fera automatiquement sur la carte avec l'IP en 192.168.0.x).
- Rôle de partage de fichiers activé, avec un seul utilisateur qui est du domaine
- Rôle Exchange (C'est une app. à installer en supplément, qui nécessite un AD obligatoirement, je crois qu'on à le 5.5 ici, ce qui te suffirait amplement suivant tes besoins)
- Rôle ISS pour tes pages internet (C'est assez simple à gérer en plus)
- Rôle de routage permettant à tes anciens PC de naviguer sur internet (Il fera passerelle entre ton réseau local vieux PCs et le réseau de la livebox).

Tu disposes donc de deux réseaux séparés (Ton "nouvelle gen" géré par ta livebox, et pour les vieux PCs géré par ton serveur), qui sont complètement dissociés, hormis le potentiel routage qui serait mis en place pour que tes anciens PCs naviguent sur internet quand même
Merci beaucoup pour ces explications! ! !
Cela me parait beaucoup plus clair et Windows semble une bonne solution!

Les versions serveurs de 2000 et 2003 intègrent toutes les fonctionnalités? Car j’ai vu qu’il y avait des version Small Business Server qui intégrait tout cela justement. Oui NT4 est-il viable?
SebC1997_16 a écrit : *  10 mars 2020 18:53
Tu peux rassembler tous les rôles sur le même serveur, fais juste des partitions, histoire que ce soit plus simple à gérer (Et en plus, sous Windows Server c'est que de l'interface graphique, avec des menus assez simples)
Je ne comprends pas bien la notion de «rôles», ce sont des logiciels différents, je veux dire nécessitant une partition sur le disque-dur différentes ? Comme plusieurs systèmes d’exploitation? Ce ne sont pas des logiciels que l’on installe comme la suite «Office» par exemple?
renaud07 a écrit : *  10 mars 2020 22:25
Faire du serveur windows un routeur n'est pas une très bonne idée vu que c'est une vieille version. Avoir un routeur/serveur plein de failles qui partage les fichiers après coup c'est un excellent moyen pour choper un truc.

Je pense qu'il vaut mieux laisser ça à une solution Linux/Pfsense à jour.

Pour le reste, tu as très bien résumé, c'est exactement à quoi j'avais pensé :approve:
Je n’aurais pas un usage à risque pour cette partie du réseau …
Et Windows n’est pas si vulnérable qu’on le prétends : http://www.ginjfo.com/actualites/logic ... e-20200311
valentin57 a écrit : *  12 mars 2020 05:49
Pfsense demande peu de ressources en plus c'est viable :D
Je viens de regarder ce qu’ils en disent sur Wikipédia et effectivement Pfsense semble léger et extrêmement puissant! Reste à savoir s’il est facile à configurer …
DoomQuakeKeen a écrit : *  12 mars 2020 15:38
J'ai déjà monté une image disque à travers le réseau dans un lecteur virtuel sur des Pentium sans soucis, normalement c'est faisable également sur un 486 (pas certain sur un 386).
Bien entendu il faut avoir un partage réseau sur laquelle est l'image mais c'est plutôt logique.
C’est une bonne chose car j’ai deux mini-PC UNISYS (un 486 et un Pentium qui ne disposent pas de lecteur de CD-ROM et ne sont pas capable d’en accueillir).

DoomQuakeKeen a écrit : *  12 mars 2020 15:38
Eh eh, perdu essayes encore.

Plus sérieusement, je n'ai pas de serveur Web en interne (ce qui ne m'empêche pas d'en avoir ailleurs) et tu peux aussi facilement te servir de Nginx ou Apache.
Si j'en voulais un je me servirai probablement de httpd qui est intégré dans OpenBSD, sinon de darkhttpd sous GNU/Linux (il ne fait que du statique et ça me suffit).
Vu le très faible niveau de ce que je souhaite réaliser, je pense que n’importe quel serveur web conviendrait, mais le plus simple d’usage serait le meilleur …
DoomQuakeKeen a écrit : *  12 mars 2020 15:38
Ben ... ce sont toutes des formats tour non rackables (j'ai du rackable mais bien plus récent), autant l'IBM et le Tulip ne sont pas bien plus large ou plus grand que les tours ATX, autant le Dell lui est plus large et surtout plus long.

Tout dépend de ce que tu trouves comme machine, d'aussi vieux CPU ne consomment pas grand chose mais des plus récents dans le genre Pentium 4 et Xeon dérivés c'est pas vraiment pareil.
J’ai remarqué que les tours des serveurs sont assez grosses mais je préfère le format tour au rack.

Malheureusement j’ai remarqué que les serveurs le plus anciens (même en génération Pentium 4) étaient très rares et souvent hors-de-prix! Par contre, on trouve assez facilement pour une centaine d’euros des serveurs de la génération «Core 2», en version Xeon ; surtout des DELL Poweredge, c’est pourquoi je m’intéresse à ces machines même si je me demande si un vrai serveur serait utile puisqu’un PC classique pourrait tout autant animé un serveur vu mon usage.
DoomQuakeKeen a écrit : *  12 mars 2020 15:38
En fait c'était compatible avec celle que je voulais mettre en réseau sans machine à l'origine (HP LaserJet 6P) mais je n'ai compris qu'après m'en être débarassé comment le configurer en tombant par hasard sur les informations que je cherchais (sans les avoir trouvé en cherchant).
Il est aussi possible de la brancher sur la machine serveur et de la partager en réseau, il faut bien entendu faire un peu de configuration mais ce n'est pas bien plus complexe que tout le reste.
Après effectivement, je peux connecter mes imprimantes matricielles en parallèle sur le serveur ou des clients et les partagés ce qui éviterais l’usage des ces adaptateurs. Je pensais aussi, pour les gros volumes d’impression ajouter une imprimante laser monochrome recto-verso. J’ai trouvé à très petit prix des modèles réseau … seul inconvénient, elles ne disposent pas de pilotes pour les systèmes d’exploitation postérieur à Windows 2000.

Comment faire pour l’utiliser sous les Windows plus anciens sans pilotes!
La fiche technique indique qu’elle émule de nombreux modèles (IBM Proprinter X24, EPSON LQ-850, etc.). Toutefois, ce sont des matricielles et je doute qu’en installant un pilote de ces imprimantes je puisse bénéficier de la qualité d’impression laser et surtout du recto-verso…

Elle émule aussi le PCL6, il semblerait que ce soit un langage laser, mais je n’y comprends rien pour les pilotes, ce n’est pas comme avec une émulation LQ-850 où il suffit d’installer le pilote de cette imprimante.

Cordialement,


Haut
Profil Citer
renaud07
Sujet du message : Re: Faire un réseau avec des vieux PC
Publié : 12 mars 2020 21:42
Membre inscrit
Hors-ligne
 
Messages : 287
Inscription : 17 mai 2019 01:46
 
64KNUM a écrit : *  12 mars 2020 19:20
renaud07 a écrit : *  10 mars 2020 00:28
Oui, suffit de lui indiquer le serveur comme routeur/passerelle et c'est tout.
J’ai regardé sur Wikipedia et les «iptables» semblent très peu «users friendly».
Ah c'est clair que iptables faut savoir s'en servir :mrgreen:
Citation :
Deksor a écrit : *  10 mars 2020 00:59
Oui mais ça, ça voudrait dire techniquement que tous les ordinateurs peuvent accéder à internet. Si le blocage a lieu côté serveur, seul un seul ordinateur pourra vraiment accéder à internet.
renaud07 a écrit : *  10 mars 2020 01:08
C'est se compliquer la vie pour rien. Surtout pour ce genre de réseau.

C'est pas comme si on avait un ado qui allait essayer de trifouiller les paramètres pour essayer d'accéder au net coûte que coûte :mrgreen:
En effet, je serais le seul utilisateur, mais si on peut faire les choses biens en gérant cela au niveau du serveur, ce serait préférable si ce n’est pas trop compliqué.
iptables c'est juste pour bloquer le trafic "pour de bon" quelque soit la config des PC (si jamais ils se retrouvent avec une passerelle) mais si tu n'en attribues pas, ils n’auront pas accès au net et ça suffit largement.
Citation :
Questions : si je veux me passer de DHCP et configurer le réseaux manuellement, comment configure-t-on l’adresse IP des petits appareils qui n’ont pas d’interface comme par exemple un «serveur d’impression fast-Ethernet/parallèle» ou tout simplement une imprimante réseau?
Il me semble qu'ils ont une interface web minimaliste.
Citation :
S’entrainer sur une machine virtuelle est une excellente idée !
J’utilise VMWare Player sur mon PC fixe Windows 10 et j’ai suffisamment de mémoire vive, donc je devrais parvenir à virtualiser quelques machines pour voir ce que cela donne concrètement.
VMWare Player est limité à une seule VM à la fois... Prends plutôt virtualbox. C'est tout pareil sans les limitations de VMware.
Citation :
Les versions serveurs de 2000 et 2003 intègrent toutes les fonctionnalités? Car j’ai vu qu’il y avait des version Small Business Server qui intégrait tout cela justement. Oui NT4 est-il viable?
Y'a toutes les fonctionnalités citées sur les versions classiques à l'exception d'exchange. Les vieilles versions SBS sont pas faciles à trouver en français... en plus de peser un âne mort :lol:
Citation :
SebC1997_16 a écrit : *  10 mars 2020 18:53
Tu peux rassembler tous les rôles sur le même serveur, fais juste des partitions, histoire que ce soit plus simple à gérer (Et en plus, sous Windows Server c'est que de l'interface graphique, avec des menus assez simples)
Je ne comprends pas bien la notion de «rôles», ce sont des logiciels différents, je veux dire nécessitant une partition sur le disque-dur différentes ? Comme plusieurs systèmes d’exploitation? Ce ne sont pas des logiciels que l’on installe comme la suite «Office» par exemple?
Les rôles, c'est le DHCP/DNS, active directory... on peut tout installer sur le même serveur. Par contre j'ai pas compris l'histoire des partitions non plus ?

Citation :
Je n’aurais pas un usage à risque pour cette partie du réseau …
Et Windows n’est pas si vulnérable qu’on le prétends : http://www.ginjfo.com/actualites/logic ... e-20200311
Mouais... encore une étude à la noix. Ça ne veut rien dire. Linux est opensource, windows, non.

A partir de là c'est logique qu'on trouve plus de failles sur linux puisque tout le monde peut regarder le code, alors que windows il faut faire des tests à l'aveuglette en espérant trouver un truc... Il a déjà été prouvé maintes fois qu'un OS opensource est gage de sécurité, puisque les failles sont très vites corrigées.
Citation :
valentin57 a écrit : *  12 mars 2020 05:49
Pfsense demande peu de ressources en plus c'est viable :D
Je viens de regarder ce qu’ils en disent sur Wikipédia et effectivement Pfsense semble léger et extrêmement puissant! Reste à savoir s’il est facile à configurer …
Tout se pilote via interface web (en anglais par contre) ;)


Haut
Profil Citer
DoomQuakeKeen
Sujet du message : Re: Faire un réseau avec des vieux PC
Publié : 12 mars 2020 22:55
Membre inscrit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne
 
Messages : 2522
Inscription : 05 avr. 2012 17:38
PC Rétro : Amstrad PC2086/30 8086 640K RAM 32Mo RLL
 
64KNUM a écrit : *  12 mars 2020 19:20
Tout est donc connecté physiquement sur le réseau local où se trouve ta box, mais le DCHP de cette dernière est désactivé à l’avantage de ton paramétrage manuelle des IP fixes?
Le DHCP présent par le routeur tout pourri de mon FAI est uniquement configuré pour les adresses de 192.168.1.2 à 192.168.1.30.
Toutes les machines qui sont les miennes ont des IP fixes que je leur attribue moi en dehors du DHCP manuellement, les autres sont dans le DHCP.
64KNUM a écrit : *  12 mars 2020 19:20
En gros, cela veut dire qu’il sera quasiment impossible de booter sur le réseau pour les machines ne supportant pas le PXE et donc que l’idée de créer des images disques ou de les restaurer via le réseau deviendrait beaucoup plus difficile à réaliser ?
64KNUM a écrit : *  12 mars 2020 19:20
C’est dommage car Windows à l’avantage d’être en Français et d’avoir une interface graphique familière.

Concernent le boot RPL? Tu penses pouvoir y arriver?
Deksor a expliqué qu’il fallait disposer de ROM pour les cartes réseaux?
J'avais trouvé à un moment une documentation assez correcte, bien entendu c'est bien plus complexe que du PXE qui est lui standardisé.

Il y a en fait deux manières différentes globales de faire du boot RPL, la seule qui est faisable sous GNU/Linux n'est pas celle qui est la plus présente et de toute façon il faut déjà mettre la main sur les ROM pour les cartes réseau.

Personnellement la langue ne me dérange pas du tout, je mets volontairement mon système en Anglais (oui on peut tout avoir en Français).
Chacun son truc, avoir un clicodrome qui fait n'importe quoi par rapport à de la ligne de commande qui fait ce que je lui demande n'est clairement pas plus familier de mon point de vue :mrred:
64KNUM a écrit : *  12 mars 2020 19:20
C’est formidable IIS gère parfaitement les serveurs FTP, j’ai même trouvé un tuto sur Internet pour la mise en place d’un tel serveur et la solution Microsoft semble très puissante (gestion des utilisateurs, etc.), c’est plus qu’il ne m’en faut!
Si ton logiciel pour faire un serveur FTP n'a aucune gestion des droits ben c'est clairement pas la bonne solution et il faut en changer, encore heureux que ça fasse au moins le minimum :lol:
64KNUM a écrit : *  12 mars 2020 19:20
Pour DOS, la solution The Ethernet DOS File System (EtherDFS) semble vraiment intéressante!
Je ne connaissais pas et c’est vraiment quelques chose qui semble très pratique!
Je précise de nouveau en revanche que la partie serveur fonctionne UNIQUEMENT sous GNU/Linux et probablement sous UNIX (ça doit pouvoir s'y compiler sans soucis) mais c'est tout.
64KNUM a écrit : *  12 mars 2020 19:20
Et Windows n’est pas si vulnérable qu’on le prétends : http://www.ginjfo.com/actualites/logic ... e-20200311
Comment te dire ... :roll:

Évites de nous servir une étude complètement biaisée qui compare toutes les versions d'une distrib GNU/Linux (principalement Debian) de 1999 à 2019 sans réunir toutes les failles uniques de la même manière juste pour Windows ...

Sans compter aussi que le principe du logiciel Libre (et en général celui OpenSource) est justement de laisser un libre accès au code de manière à pouvoir aisément trouver les failles et les corriger.

Bien sûr rien n'est parfait, il arrive d'avoir des choses qui ont des cas tellement spécifiques que ça passe à la trappe depuis longtemps. Néanmoins tu peux être certain qu'au vu du sérieux de Debian à ce niveau qu'ils corrigeront assez vite la moindre faille connue.

Et non je ne crois pas aux soit disant presque 1200 failles trouvées en une année, ça veut dire que sur 19 ans il n'y en avait que deux fois plus ?
64KNUM a écrit : *  12 mars 2020 19:20
Après effectivement, je peux connecter mes imprimantes matricielles en parallèle sur le serveur ou des clients et les partagés ce qui éviterais l’usage des ces adaptateurs. Je pensais aussi, pour les gros volumes d’impression ajouter une imprimante laser monochrome recto-verso. J’ai trouvé à très petit prix des modèles réseau … seul inconvénient, elles ne disposent pas de pilotes pour les systèmes d’exploitation postérieur à Windows 2000.
Eh bien il faut que tu essayes de trouver une imprimante laser assez vieille qui se connecte en réseau ou une assez vieille que tu peux brancher sur la machine qui servira de serveur.

_________________

Vérification de l’orthographe pour Mozilla Firefox : http://addons.mozilla.org/fr/firefox/a ... alecte-fr/
Vérification de l’orthographe pour Google Chrome : http://chrome.google.com/webstore/sear ... ecte?hl=fr
modérateur : [b][color=#00AA00][/color][/b]
administrateur : [b][color=#AA0000][/color][/b]
membre : [b][color=#006699][/color][/b]
[ img ]


Haut
Profil Citer
SebC1997_16
Sujet du message : Re: Faire un réseau avec des vieux PC
Publié : 13 mars 2020 20:34
Membre inscrit
Hors-ligne
 
Messages : 450
Inscription : 25 août 2014 18:39
 
renaud07 a écrit : *  12 mars 2020 21:42
Citation :
Les versions serveurs de 2000 et 2003 intègrent toutes les fonctionnalités? Car j’ai vu qu’il y avait des version Small Business Server qui intégrait tout cela justement. Oui NT4 est-il viable?
Y'a toutes les fonctionnalités citées sur les versions classiques à l'exception d'exchange. Les vieilles versions SBS sont pas faciles à trouver en français... en plus de peser un âne mort :lol:
Citation :
Je ne comprends pas bien la notion de «rôles», ce sont des logiciels différents, je veux dire nécessitant une partition sur le disque-dur différentes ? Comme plusieurs systèmes d’exploitation? Ce ne sont pas des logiciels que l’on installe comme la suite «Office» par exemple?
Les rôles, c'est le DHCP/DNS, active directory... on peut tout installer sur le même serveur. Par contre j'ai pas compris l'histoire des partitions non plus ?
Je disais partition pour bien dissocier les "rôles" du serveur. Par exemple, une partition C: pour le système, avec les rôles Windows (Genre l'AD, DNS ...), une D: pour les données partagées, histoire que ça soit plus clair et propre (Et en cas de crash, ca évite de perdre ses données ;) ).

Pour la notions de rôles, sur un Windows server, chaque complément (Exemple l'AD, le DNS), sont des modules a activer (Equivalent au "Ajouter des fonctionnalités" sur un Windows classique). Sur les versions classiques de Windows Server, tu retrouves tout ces rôles et fonctionnalités de serveur en natif. Il faut juste l'activer sur le serveur, et réaliser sa configuration (Sur internet, pour un AD, il y a des milliards de tutos dispo).

_________________

J'aime bien croquer des pommes ==> MBP13 Touch Bar Late 2016, iPhone XR, iPad mini 4


Haut
Profil Citer
Deksor
Sujet du message : Re: Faire un réseau avec des vieux PC
Publié : 13 mars 2020 21:37
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne
 
Messages : 4729
Inscription : 23 mai 2011 13:33
PC Rétro : 486DX 33 8mo SB Pro 2, P2 450 128mo Voodoo 2 SLI
 
Citation :
Oui, excuses-moi, je voulais dire quel modèle de Raspberry Pi as-tu?
Un Raspberry Pi 3 Modèle B si je comprends bien?
J’ai vu qu’il existait de nombreux modèles à différents prix et avec différentes quantités de mémoire.
Non, j'ai un raspberry pi 2 :D (et j'utiliserait même un modèle 1 si le port de carte SD fonctionnait encore).

Néanmoins il est vrai que le pi3 minimum serait plus pratique car intégrant le wifi (moi j'ai un dongle USB).

Du coup n'importe quel modèle de pi avec wifi + ethernet conviendrait.
Citation :
J’ai regardé sur Wikipedia et les «iptables» semblent très peu «users friendly».
Peut-être, cela dit une fois que ça fonctionne, plus besoin d'y toucher.
Citation :
Questions : si je veux me passer de DHCP et configurer le réseaux manuellement, comment configure-t-on l’adresse IP des petits appareils qui n’ont pas d’interface comme par exemple un «serveur d’impression fast-Ethernet/parallèle» ou tout simplement une imprimante réseau?
Probablement en regardant leur adresse MAC.
Citation :
En gros, cela veut dire qu’il sera quasiment impossible de booter sur le réseau pour les machines ne supportant pas le PXE et donc que l’idée de créer des images disques ou de les restaurer via le réseau deviendrait beaucoup plus difficile à réaliser ?
Oui, et non. Démarrer sur le réseau me semble difficile quand on n'a pas de PXE, en revanche créer des images de disques ou les restaurer via le réseau est toujours faisable à l'aide d'une simple disquette (il faut cependant faire bien attention à ce que l'on met sur la disquette et à la quantité de RAM de l'ordinateur, sinon ça ne marchera pas ...)

_________________

Laptop hater


Haut
Profil Citer
64KNUM
Sujet du message : Re: Faire un réseau avec des vieux PC
Publié : 14 mars 2020 16:13
Membre inscrit
Hors-ligne
 
Messages : 339
Inscription : 20 oct. 2007 08:47
PC Rétro : Voir signature
 
renaud07 a écrit : *  12 mars 2020 21:42
Ah c'est clair que iptables faut savoir s'en servir :mrgreen:
[…]
iptables c'est juste pour bloquer le trafic "pour de bon" quelle que soit la config des PC (si jamais ils se retrouvent avec une passerelle) mais si tu n'en attribues pas, ils n’auront pas accès au net et ça suffit largement.
Deksor a écrit : *  13 mars 2020 21:37
Peut-être, cela dit une fois que ça fonctionne, plus besoin d'y toucher.
En gros, je vais monter un usine à gaz, que je ne maîtriserais pas … sans compter que si j’utilise une machine sous un ancien «Windows server», j’exposerais à Internet un système dépassé, bourré de vulnérabilités et sans support.
Tout cela, juste pour interdire l’accès à Internet à l’ensemble du réseau «rétro», SAUF une machine récente (Windows 7) avec laquelle je souhaite pouvoir me rendre sur ce forum et télécharger quelques logiciels ou documentations PDF.

Et encore, je n’ai pas préciser que la connexion à Internet se fera en Wifi, avec un dongle moderne, qui ne sera peut-être même pas supporté par un système d’exploitation serveur antérieur à Windows XP!

Si je comprends bien, il vaut mieux ne pas connecter le réseau «rétro» à Internet…
Mais est-ce que le PC sous Windows 7 pourra être connecté aux deux réseaux? Le réseau local «rétro» en Ethernet, et le réseau local de la Livebox de la maison en Wifi pour Internet?

Je demande cela car actuellement (je n’ai pas encore déménagé en ville), mon PC fixe moderne, est connecté en Ethernet à la Livebox. N’ayant que 512k, j’utilise un dongle Wifi pour le connecter de temps en temps à mon téléphone portable (partage de connexion 4G). Or, bien que le câble Ethernet soit toujours branché, une fois connecté en Wifi, le petit icône «ordinateur» dans la barre de tâche se transforme en icône «Wifi». J’ai un Internet plus rapide, mais je n’ai plus accès à mon réseau local (sur la Livebox), c’est comme si le câble était débranché. Même si le but est d’utiliser l’Internet du téléphone portable plus rapide, il est embêtant de ne plus pouvoir imprimer sur le réseau par exemple.

C’est pourquoi je demandais s’il était possible qu’un client soit connecté en Ethernet à un réseau local hors-Internet et en même temps via le Wifi à Internet. Ceci permettrait d’éviter de connecter le serveur à Internet et de devoir paramétrer une usine à gaz.
renaud07 a écrit : *  12 mars 2020 21:42
VMWare Player est limité à une seule VM à la fois... Prends plutôt virtualbox. C'est tout pareil sans les limitations de VMware.
Je n’avais pas pensé à cela! Je n’ai rien contre VirtualBox, bien au contraire, mais la dernière fois que j’ai voulu l’installer (il y a un peu plus d’un an), il semblait y avoir un conflit avec VMware (qui ne fonctionnait plus) … c’est pourquoi je l’ai désinstallé. Mais, je pourrais essayer de voir si ça fonctionne aujourd’hui …
renaud07 a écrit : *  12 mars 2020 21:42
Y'a toutes les fonctionnalités citées sur les versions classiques à l'exception d'exchange. Les vieilles versions SBS sont pas faciles à trouver en français... en plus de peser un âne mort :lol:
Les versions Small Business Serveur ne sont pas qu’un package regroupant Windows Server (bridé en nombre de client) et Exchange Server, elles incluent également SQL Server et ISA Server (un pare-feu me semble-t-il).

Toutefois, j’ai compris que je n’avais pas l’utilité de tout cela … une version de Windows Server accompagnée d’Exchange sera largement suffisante surtout si le serveur demeure hors-Internet.

De plus, les anciennes versions de Small Business Server sont effectivement introuvables en français. J’en ai cependant trouvé pléthore en allemand et quelques-unes en anglais. Dans ma bêtise, j’avais commandé une version 2003 en Allemagne (5 CD, licence serveur + 5 clients, en boîte d’origine), pensant que je pourrais changer la langue … je n’ai pas réfléchis appâté par le prix : moins de 20 Euros, port compris.
renaud07 a écrit : *  12 mars 2020 21:42
Les rôles, c'est le DHCP/DNS, active directory... on peut tout installer sur le même serveur. Par contre j'ai pas compris l'histoire des partitions non plus ?
SebC1997_16 a écrit : *  13 mars 2020 20:34
Je disais partition pour bien dissocier les "rôles" du serveur. Par exemple, une partition C: pour le système, avec les rôles Windows (Genre l'AD, DNS ...), une D: pour les données partagées, histoire que ça soit plus clair et propre (Et en cas de crash, ca évite de perdre ses données ;) ).

Pour la notions de rôles, sur un Windows server, chaque complément (Exemple l'AD, le DNS), sont des modules a activer (Equivalent au "Ajouter des fonctionnalités" sur un Windows classique). Sur les versions classiques de Windows Server, tu retrouves tout ces rôles et fonctionnalités de serveur en natif. Il faut juste l'activer sur le serveur, et réaliser sa configuration (Sur internet, pour un AD, il y a des milliards de tutos dispo).
Merci pour ces explications car ne comprenais pas cette notion de rôles et de partitions …
Toutefois, je me doutais qu’il s’agissait de séparer, systèmes d’exploitation, applicatifs et données… après tant que tout tiens sur un seul serveur physique, cela me convient parfaitement!

Les serveurs peuvent avoir plusieurs disques-durs, on peut donc avoir une capacité suffisante pour créer les différentes partitions nécessaires.

Là encore, il y a beaucoup de choses assez flous pour moi. J’ai compris que les serveurs exploitaient des disques-durs SATA et SAS. Si je ne dis pas de bêtises, les versions SAS seraient plus rapide car tournant à 10.000 ou 15.000 tours (7.200 tours pour les SATA). J’ai cru comprendre que les versions SAS présentaient quelques limitations en termes de capacités?
DoomQuakeKeen a écrit : *  12 mars 2020 22:55
J'avais trouvé à un moment une documentation assez correcte, bien entendu c'est bien plus complexe que du PXE qui est lui standardisé.

Il y a en fait deux manières différentes globales de faire du boot RPL, la seule qui est faisable sous GNU/Linux n'est pas celle qui est la plus présente et de toute façon il faut déjà mettre la main sur les ROM pour les cartes réseau.
Deksor a écrit : *  13 mars 2020 21:37
Oui, et non. Démarrer sur le réseau me semble difficile quand on n'a pas de PXE, en revanche créer des images de disques ou les restaurer via le réseau est toujours faisable à l'aide d'une simple disquette (il faut cependant faire bien attention à ce que l'on met sur la disquette et à la quantité de RAM de l'ordinateur, sinon ça ne marchera pas ...)
J’ai déjà du mal avec la simple notion de serveur et des rôles qui y sont rattachés, alors booté en PXE ou en RPL va être sans doute totalement hors-de-porter. Je souhaitais cela surtout pour créer des images disques de mes machines et pouvoir les restaurer plus facilement.

Mais si j’ai bien compris Norton Ghost pourra se charger de cela sans monter une usine à gaz …
J’ai lu que Norton Ghost disposait d’une disquette de boot compatible jusqu’au 486!
DoomQuakeKeen a écrit : *  12 mars 2020 22:55
Je précise de nouveau en revanche que la partie serveur [EtherDFS] fonctionne UNIQUEMENT sous GNU/Linux et probablement sous UNIX (ça doit pouvoir s'y compiler sans soucis) mais c'est tout.
C’est dommage car c’est vraiment une solution intéressante pour les machines DOS.
Mais peut-être, est-il possible de la virtualisé sur un serveur Windows Server, pour bénéficier de The Ethernet DOS File System (EtherDFS). Ce ne doit pas être bien lourd.
DoomQuakeKeen a écrit : *  12 mars 2020 22:55
Eh bien il faut que tu essayes de trouver une imprimante laser assez vieille qui se connecte en réseau ou une assez vieille que tu peux brancher sur la machine qui servira de serveur.
Deksor a écrit : *  13 mars 2020 21:37
Probablement en regardant leur adresse MAC.
C’est plus compliqué que cela : j’ai de vieilles imprimantes matricielles et jet d’encre sur port parallèle disposant de pilotes pour DOS/Windows 3.x et 9x. Seulement, elles sont lentes, elles ont leurs âges et donc du mal avec les gros volumes d’impression (bourrage papier, etc.), sans compter qu’elles ne sont pas très économiques à l’usage (consommables chers car rares, pas de recto-verso), etc.

Une imprimante laser réseau recto-verso serait l’idéal, seulement les modèles compatibles avec pour DOS/Windows 3.x et 9x sont extrêmement rares, souvent en mauvais état ou fin de vie et surtout vendus à des prix stratosphériques.
Par contre des modèles d’une dizaine d’années sont suffisamment anciens pour être dépassés aux yeux du public et suffisamment récent pour offrir de bonnes performances et ne pas attirer l’attention de spéculateur de matériel «vintage». Cela permet de s’offrir une imprimante laser réseau recto-verso professionnelle haut-de-gamme pour une bouchée de pain … Malheureusement, pas de pilotes pour les OS antérieur à Windows 2000.

Le modèle que je convoite, une Kyocera, dispose comme beaucoup de modèles professionnels, de plusieurs modes d’émulations. Je ne suis pas un expert et je ne sais pas vraiment ce que cela veut dire concrètement. Tout ce que je sais, c’est que j’ai eu une imprimante qui n’avait pas de pilotes pour Windows 3.x, mais sa fiche technique stipulait qu’elle émulait un autre modèle qui disposait d’un pilote pour Windows 3.x, j’ai pu l’utiliser en installant le pilote du modèle émulé. Bien évidemment, je n’avais pas les fonctionnalité annexe et les raffinements de la machine mais je pouvais imprimer.

Cette fameuse Kyocera émule plusieurs imprimantes, mais ce sont la plupart d’antiques matricielles …
Normalement, si j’ai bien compris en utilisant un pilote d’une imprimante émulée, je pourrais imprimer. Néanmoins, il y a tout de même une différence entre une matricielle qui utilise du listing, imprime en basse résolution et ne maitrise pas le recto-verso et une imprimante laser sur papier A4, imprimant en haute résolution et recto-verso.

La Kyocera émule tout de même un langage laser, le PCL6.
Sauf que cela semble plus complexe pour le laser que pour les autres technologies où l’on désigne directement un modèle émulé. Lorsque je cherche des pilotes PCL6, chaque constructeur y va de son propre pilote!
Deksor a écrit : *  13 mars 2020 21:37
Non, j'ai un raspberry pi 2 :D (et j'utiliserait même un modèle 1 si le port de carte SD fonctionnait encore).

Néanmoins il est vrai que le pi3 minimum serait plus pratique car intégrant le wifi (moi j'ai un dongle USB).

Du coup n'importe quel modèle de pi avec wifi + ethernet conviendrait.
Carrément un Pi2!
Et ton serveur fonctionne pourtant très bien avec toutes les fonctionnalités et les «rôles» que tu lui as attribuer!
Finalement, on peut prendre un Pi3 premier prix, avec 1Go de mémoire et c’est donc suffisant?

Bon week-end,

P.S. : Comme j’en parle aussi autour de moi, on m’a filé un vieux NAS Synology DS-106j! C’est un modèle une baie ancien, il est équipé d’un disque-dur IDE de 500Go (le maximum supporté par ce modèle) en Ext3, processeur ARM mono-cœur à 200MHz, 32 Mo de RAM, port USB2 et réseau Gigabit, il est capable de faire du partage de fichier, serveur FTP, serveur Web et diverses tâches basiques dévolues aux NAS. Même si en discutant avec vous ici, j’ai renoncé au NAS, trop limité, je pense que ce serait un bon début pour découvrir les notions que nous avons abordées.


Haut
Profil Citer
Deksor
Sujet du message : Re: Faire un réseau avec des vieux PC
Publié : 14 mars 2020 17:40
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne
 
Messages : 4729
Inscription : 23 mai 2011 13:33
PC Rétro : 486DX 33 8mo SB Pro 2, P2 450 128mo Voodoo 2 SLI
 
Citation :
En gros, je vais monter un usine à gaz, que je ne maîtriserais pas … sans compter que si j’utilise une machine sous un ancien «Windows server», j’exposerais à Internet un système dépassé, bourré de vulnérabilités et sans support.
Tout cela, juste pour interdire l’accès à Internet à l’ensemble du réseau «rétro», SAUF une machine récente (Windows 7) avec laquelle je souhaite pouvoir me rendre sur ce forum et télécharger quelques logiciels ou documentations PDF.

Et encore, je n’ai pas préciser que la connexion à Internet se fera en Wifi, avec un dongle moderne, qui ne sera peut-être même pas supporté par un système d’exploitation serveur antérieur à Windows XP!

Si je comprends bien, il vaut mieux ne pas connecter le réseau «rétro» à Internet…
Mais est-ce que le PC sous Windows 7 pourra être connecté aux deux réseaux? Le réseau local «rétro» en Ethernet, et le réseau local de la Livebox de la maison en Wifi pour Internet?

Je demande cela car actuellement (je n’ai pas encore déménagé en ville), mon PC fixe moderne, est connecté en Ethernet à la Livebox. N’ayant que 512k, j’utilise un dongle Wifi pour le connecter de temps en temps à mon téléphone portable (partage de connexion 4G). Or, bien que le câble Ethernet soit toujours branché, une fois connecté en Wifi, le petit icône «ordinateur» dans la barre de tâche se transforme en icône «Wifi». J’ai un Internet plus rapide, mais je n’ai plus accès à mon réseau local (sur la Livebox), c’est comme si le câble était débranché. Même si le but est d’utiliser l’Internet du téléphone portable plus rapide, il est embêtant de ne plus pouvoir imprimer sur le réseau par exemple.

C’est pourquoi je demandais s’il était possible qu’un client soit connecté en Ethernet à un réseau local hors-Internet et en même temps via le Wifi à Internet. Ceci permettrait d’éviter de connecter le serveur à Internet et de devoir paramétrer une usine à gaz.
Alors déjà les ordinateurs derrière le routeur ne sont pas totalement "exposés" à internet, les iptables ne sont pas une usine à gaz, et se connecter à internet avec un vieux Windows 9x n'est plus vraiment un risque pour de multiples raisons :
- Le nombre d'utilisateurs minuscule
- Les données personnelles dépassées ou inexistantes (personne ne mettra de nouvelle photo de famille sur un vieux PC :lol:, surtout s'il sert pour jouer à des jeux rétro !)

À l'inverse, ta machine sous Windows 7 (dont le support s'est arrêté en janvier dernier) est une cible beaucoup plus intéressante pour les pirates !

Depuis que j'ai connecté mes PCs rétro à internet il a 5-6 ans, les seuls virus que j'ai eu provenaient de vieilles disquettes 5"1/4 :lol:

Donc oui théoriquement ces systèmes sont extrêmement vulnérables, mais l'intérêt d'utiliser ces vulnérabilités est très réduit également.
Citation :
VMWare Player est limité à une seule VM à la fois... Prends plutôt virtualbox. C'est tout pareil sans les limitations de VMware.
Tout pareil, sauf que VirtualBox est pas un rapide ...
Citation :
Mais si j’ai bien compris Norton Ghost pourra se charger de cela sans monter une usine à gaz …
Il faut quand même avoir un partage réseau accessible depuis MS-DOS, sinon tu vas la copier vers quoi ton image ? :mrred:
Citation :
Carrément un Pi2!
Et ton serveur fonctionne pourtant très bien avec toutes les fonctionnalités et les «rôles» que tu lui as attribuer!
Finalement, on peut prendre un Pi3 premier prix, avec 1Go de mémoire et c’est donc suffisant?

Bon week-end,
Ça passe laaargement !! Comme je disais, avant j'utilisais même un Pi 1 modèle B (ARM 700MHz monocoeur avec 512Mo de RAM). Le plus clair de son temps le processeur ne fait juste rien. La seule chose qui m'a fait changer de pi, c'est le fait que mon pi 1 soit en panne :lol:

Vu ce que coûte un pi 3 aujourd'hui et le fait qu'il intègre le wifi correspondrait cependant mieux à ton besoin effectivement. Après il est également possible que tu trouves un pi 4 encore moins cher :lol:

_________________

Laptop hater


Haut
Profil Citer
64KNUM
Sujet du message : Re: Faire un réseau avec des vieux PC
Publié : 15 mars 2020 11:42
Membre inscrit
Hors-ligne
 
Messages : 339
Inscription : 20 oct. 2007 08:47
PC Rétro : Voir signature
 
Deksor a écrit : *  14 mars 2020 17:40
Alors déjà les ordinateurs derrière le routeur ne sont pas totalement "exposés" à internet, les iptables ne sont pas une usine à gaz, et se connecter à internet avec un vieux Windows 9x n'est plus vraiment un risque pour de multiples raisons :
- Le nombre d'utilisateurs minuscule
- Les données personnelles dépassées ou inexistantes (personne ne mettra de nouvelle photo de famille sur un vieux PC :lol:, surtout s'il sert pour jouer à des jeux rétro !)

À l'inverse, ta machine sous Windows 7 (dont le support s'est arrêté en janvier dernier) est une cible beaucoup plus intéressante pour les pirates !

Depuis que j'ai connecté mes PCs rétro à internet il a 5-6 ans, les seuls virus que j'ai eu provenaient de vieilles disquettes 5"1/4 :lol:

Donc oui théoriquement ces systèmes sont extrêmement vulnérables, mais l'intérêt d'utiliser ces vulnérabilités est très réduit également.
Effectivement, il n’y a rien à voler sur mes machines rétros et tout ce qui s’y trouvent, peut être téléchargés sur les sites et les forums traitant des machines anciennes. De même, il est peu probable qu’un pirate cherche à intégrer des 486/Pentium sous Windows3.x/95 dans un botnet.

Néanmoins, mes craintes concernaient plutôt le fait que ces machines, une fois piratées puissent être la porte d’entrée sur les autres machines du réseau.

Je conserve cette machine sous Windows 7 Pro 32bits car elle est un excellent lien entre le monde moderne et le monde rétro : Core 2 Quad, 4 Go de RAM, SSD de 500Go graveur CD/DVD, lecteur de disquettes, et support d’imprimantes/scanners modernes, elle est très puissante et agile tout en restant compatible avec Microsoft Virtual PC, elle permet de créer des images de disquettes, etc. Une machine idéale pour m’occuper de mes PC rétros !

Cela étant, je navigue très peu sur Internet avec cette machine, les rares sites où je me rends ce sont ce forum et quelques liens qui y ont été donnés où éventuellement le site de Microsoft.
Deksor a écrit : *  14 mars 2020 17:40
Citation :
VMWare Player est limité à une seule VM à la fois... Prends plutôt virtualbox. C'est tout pareil sans les limitations de VMware.
Tout pareil, sauf que VirtualBox est pas un rapide ...
C’est bien pour cela que j’utilise VMware, il est beaucoup plus performant et puissant… enfin, pour des vieux OS je pense que VirtualBox s’en sort plutôt bien et sans restriction. Mon usage de VMware est surtout pour des machines Windows 7, XP et 2000 sur lequel VMware excelle !
Deksor a écrit : *  14 mars 2020 17:40
Citation :
Mais si j’ai bien compris Norton Ghost pourra se charger de cela sans monter une usine à gaz …
Il faut quand même avoir un partage réseau accessible depuis MS-DOS, sinon tu vas la copier vers quoi ton image ? :mrred:
Le partage réseau étant la base, j’espère bien que je serais parvenu à en mettre un en place avant de me lancer dans la création/restauration d’images disques … même si pour le moment, ce n’est pas gagné !

Mais, je suis encore dans la théorie et à vrai dire, je ne sais pas encore vraiment où j’en suis et ce que je veux : si j’ai éliminé l’option d’un NAS (vrai NAS ou Livebox+clef USB) trop limité, je ne sais pas si je monte un serveur Raspberry, je recycle un PC avec un FreeNAS, OMV, etc., ou si je récupère un vrai serveur sous Linux ou Windows Server, etc. …

Le problème, c’est que chaque solution présente des avantages séduisants, mais que je ne peux pas tous les avoir en même temps ….
Deksor a écrit : *  14 mars 2020 17:40
Ça passe laaargement !! Comme je disais, avant j'utilisais même un Pi 1 modèle B (ARM 700MHz monocoeur avec 512Mo de RAM). Le plus clair de son temps le processeur ne fait juste rien. La seule chose qui m'a fait changer de pi, c'est le fait que mon pi 1 soit en panne :lol:

Vu ce que coûte un pi 3 aujourd'hui et le fait qu'il intègre le wifi correspondrait cependant mieux à ton besoin effectivement. Après il est également possible que tu trouves un pi 4 encore moins cher :lol:
Quant je vois la configuration du NAS Synology DS-106j, le Pi1 semble un monstre de puissance !
En effet, le Raspberry Pi 4 Modèle B 2 Go est moins cher que le Pi 3 1 Go lol !


Haut
Profil Citer
64KNUM
Sujet du message : Re: Faire un réseau avec des vieux PC
Publié : 01 mai 2020 15:40
Membre inscrit
Hors-ligne
 
Messages : 339
Inscription : 20 oct. 2007 08:47
PC Rétro : Voir signature
 
Avec le confinement, mes travaux sont interrompus, mon déménagement sera encore décalé…
Toutefois, j’ai continué de réfléchir à mon projet de serveur et à chercher des solutions sur eBay et Le Bon Coin, même si cela avance très lentement, les expéditions étant retardées par la crise du COVID-19.

J’ai opté pour un vrai serveur, un Hewlett-Packard ProLiant ML310 G3!
Pourquoi ce modèle précis? Car il bénéficie du support officiel par Hewlett-Packard de Windows 2000 Server. De la documentation, des firmwares, des pilotes, des utilitaires et quelques logiciels sont donc disponibles sur le site du constructeur. Sans compter que dans un lot de logiciels en vrac acquis sur Le Bon Coin, j’ai trouvé quelques CD-ROM et livrets concernant ce modèle.

Il devrait être largement suffisant pour répondre à mes besoins: lecteurs réseaux, serveur FTP, sauvegardes, images disques, hébergement d’un Intranet, serveur mail, etc.

Il s’agit d’une machine Intel Pentium 4 640 (3,2 GHz, FSB 800 MHz, Hyperthreading, 2 Mo cache L2, 84 Watt), chipset Intel E7230, carte-graphique ATI ES1000 16 Mo, carte-réseau HP NC320i, RAM 512 Mo (PC2-4200 533 MHz ECC), vendu sans disque-dur.

J’ai commandé 4 Go de mémoire-vive ECC (2 x 2 Go) même si la carte-mère est extensible à 8 Go car ma version 32 bits de Windows 2000 Server ne supporte pas le PAE 36 bits (seulement à partir d’Advanced Server).

J’ai aussi commandé le lecteur de disquette car il en était dépourvu et que cela me semble essentiel pour un serveur devant animer un réseau rétro.

Il me reste les disques-durs à commander, mais j’attends d’en savoir plus sur le contrôleur de stockage, en effet il s’agit d’un lot de serveur reconditionné (ils ont juste enlevé les disques-durs et dépoussiéré les machines) et le vendeur me disait que chaque modèle avait un contrôleur différent, allant d’un simple ICH7R à des contrôleurs PCI-Express RAID, SCSI, ou SAS… donc, il faudra que j’attende de le recevoir pour savoir quel contrôleur l’équipe et quel type de disque-dur ajouter.

Je me pose tout de même quelques questions sur cette machine…

Tout d’abord, c’est un «serveur» entrée-de-gamme, c’est-à-dire qu’il a tous les inconvénients d’un serveur: dimensions imposantes, composants coûteux (RAM ECC), etc.; sans les avantages puisque sa configuration ressemble plus à un Pentium 4 de bureau au format tour qu’à un serveur (il n’est pas biprocesseurs, n’a pas d’alimentation redondante, etc.).

Les limitations proviennent sûrement du chipset Intel E7230, qui semble une version bridée des chipsets entée-de-gamme grand-public pour Pentium 4. En effet, il ne supporte que les Celeron D, Pentium 4 et D en LGA775 monoprocesseur, est incompatible avec les Xeon (pourtant dédiés aux serveurs) et est limité à seulement 8 lignes PCI-Express 1.0a. Il ajoute toutefois aux versions grand-public la prise en charge de la mémoire ECC et du PCI-X.

J’espère que j’en serais tout de même satisfait.

Niveau micro-processeurs, il est équipé d’un Intel Pentium 4 640 à 3,2 GHz avec Hyperthreading, il peut toutefois être upgradé avec les modèles suivants :
- Pentium 4 650 (3,4 GHz Hyperthreading)
- Pentium D 820 (2,8 GHz dual-core)
- Pentium D 830 (3 GHz dual-core)
- Pentium D 840 (3,2 GHz dual-core)

Si j’ai bien compris ces puces sont sensiblement équivalentes en termes de performances. En moyenne sur les benchmarks, le Pentium 4 650 ne serait que 5-6% plus rapide. Les Pentium D, quant à eux seraient légèrement plus lents sur les applications classiques (bureautique, etc. - cœur de métier du serveur), alors qu’ils ne seraient au mieux qu’environ 20% plus rapide sur les applications multimédia (qui ne tourneront pas sur cette machine).

Il me semble donc inutile, vu le coût (puce + port) et la consommation (le Pentium D passe de 84 Watts à 130 Watts), de remplacer le micro-processeur.

Selon Microsoft, Windows 2000 Server requiert un Pentium 166 MHz minimum, même si un Pentium II à 200 MHz est recommandé. J’imagine qu’un Pentium 4 à 3,2 GHz devrait être largement suffisant même si beaucoup de programmes tourneront en tâches de fond (routage, DHCP, DNS, hébergement IIS, Exchange, etc.).

Qu’en pensez-vous?

Les ports d’extension sont très limités sur la carte-mère: 1 PCI-Express 4x, 1 PCI-Express 1x et 2 PCI-X.
Peut-on connecter des cartes PCI classiques dans les ports PCI-X?

Je ne sais pas quant je le recevrais avec les restrictions, mais j’espère avoir fait le bon choix.

Bonne journée,


Haut
Profil Citer
SebC1997_16
Sujet du message : Re: Faire un réseau avec des vieux PC
Publié : 01 mai 2020 16:45
Membre inscrit
Hors-ligne
 
Messages : 450
Inscription : 25 août 2014 18:39
 
Salut,

Ca peut etre pas mal, mais il y a un inconvénient majeur à utiliser un serveur pro en usage domestique: Le bruit.
Sur les serveurs, surtout les plus anciens, les ventilateurs tournent toujours à 100% de leur capacité, ce qui devient juste un enfer au bout de quelques heures, si celui-ci est dans la même pièce que toi (En général, même éteint, tu as des ventilos qui tournent ...) .

La RAM est plutôt chère, vu que ECC, mais trouvable assez facilement. Les disques durs, tu risques avoir plus de problème, les SCSI en bon état vont commencer à se faire rare, vu que remplacé par le SAS depuis une bonne dizaine d'année.

Niveau conso électrique, ce sera toujours plus qu'un PC, mais ca devrait aller.
Le dégagement de chaleur sera beaucoup plus important par contre, car un HDD SCSI 10k/min ca chauffe plutôt fort ;).

Selon moi, vu ton usage que tu souhaites (Et avec 2000 Server), pourquoi ne pas trouver un PC avec les spec équivalentes, ce qui éviterait la Ram ECC, les disques SCSI ... ? Qui éviterait les désagréments bruit / chaleur ... ?

Pour ta dernière question, il sera amplement suffisant pour ton usage selon moi (Qui est plutôt léger par rapport à une entreprise achetant un serveur de ce type à l'époque).
Ce qui consomme le plus c'est Exchange et éventuellement IIS. AD / DHCP / DNS, hormis avoir 1000 machines qui boot en même temps sur un réseau, les perfs requise restent assez faibles.

_________________

J'aime bien croquer des pommes ==> MBP13 Touch Bar Late 2016, iPhone XR, iPad mini 4


Haut
Profil Citer
Afficher : Trier par : Ordre :
Répondre   Page 4 sur 6  [ 53 messages ]
Revenir à « Informatique moderne » | Aller sur la page « 1 2 3 4 5 6 »
Aller :