Win3x.Org

Windows & DOS Community

Les défaillances des disques durs

Répondre   Page 1 sur 1  [ 7 messages ]
Auteur Message
le chef suprême
Sujet du message : Les défaillances des disques durs
Publié : 24 janv. 2013 01:07
Membre inscrit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne
 
Messages : 331
Inscription : 02 juin 2006 18:57
 
Les défaillances des disques durs

Les disques durs sont des organes essentiels à l'exploitation de nos ordinateurs. Ils contiennent des systèmes d'exploitations, des logiciels, et surtout des données !
Avec les blocs d'alimentation, ce sont probablement les composants informatiques qui subissent le plus de pannes. Tous les composants sont remplaçables, mais les disques durs contiennent vos données et vos paramètres. Lorsqu'une panne de disque dur survient alors que vous n'aviez pas effectué de sauvegarde récente, la panique se fait généralement ressentir.

Attention, les pertes de données peuvent aussi survenir suite à une erreur de manipulation ou un bogue. Dans ce cas vos chances de retrouver vous-même gratuitement vos données sont grandes. Les conséquences peuvent notamment être :
• une suppression de fichiers ou de dossiers,
• un formatage,
• la suppression d'une partition,
• la corruption du système de fichiers,
• la suppression ou la corruption du Master Boot Record ou de la table de partitions.

THOUVEST vous propose de découvrir les symptômes d'une défaillance matérielle d'un disque dur :arrow: http://www.thouvest.dyndns.info/pages/hdd_defectueux/

Voici les conseils de THOUVEST pour conserver vos données le plus durablement possible.

La sauvegarde
  • La sauvegarde est le moyen de loin le plus sûr pour garantir la conservation de données après une défaillance matérielle ou logicielle. Il existe pour cela la méthode manuelle, mais vous trouverez aussi des logiciels spécialement conçus pour vous faciliter la tâche.

    La sauvegarde en ligne ou sur le cloud est aussi une excellente idée, car en cas de surtension dévastatrice ou d'intempérie, vos sauvegardes sont stockées dans un lieu différent, d'ailleurs souvent à l'abri de tels ennuis. Cependant ceci est à réserver aux données « légères », car la synchronisation pourrait prendre plusieurs heures voire plusieurs jours si votre débit montant est insuffisant.
La surveillance : regardez ce que le disque veut vous dire
  • Depuis de nombreuses années les disques durs implémentent une technologie de surveillance appelée S.M.A.R.T. (Technologie d’Auto-surveillance, d’Analyse et de Rapport). C'est l'unique moyen standardisé que le disque dur a pour communiquer sa santé.

    Voici quelques logiciels qui permettent de consulter les valeurs du S.M.A.R.T. communiquées par un disque dur :
    • SpeedFan, un logiciel de surveillance complet. Pour obtenir des informations explicites il faut utiliser l'analyse en ligne. Il est gratuit.
    • CrystalDiskInfo, un logiciel de surveillance et de gestion des disques. Il est complet et bien traduit. À priori il a une bonne compatibilité. Il est gratuit.
    • HD Tune, un logiciel ultra simplifié avec un outil d'analyse du disque. Il a malheureusement du mal avec l'obtention des données SMART. Il est gratuit pour utilisation non commerciale.
    • Hard Disk Sentinel, un logiciel qui vous préviendra raisonnablement de tout problème possible. Il dispose d'une grande compatibilité. La version shareware affiche une bannière au démarrage mais les fonctionnalités de consultation sont complètes.
La surveillance : écoutez votre disque
  • Si votre disque dur produit des bruits inhabituels, il faut s'y intéresser. Ceci peut permettre de trouver un problème annonçant une panne à venir.
La surveillance : analyser le comportement du disque
  • Votre disque dur traîne, son voyant d'activité s'allume étonnamant longuement, les données sont difficiles d'accès, vous obtenez des erreurs de disque... Ou encore vous recevez des alertes de disque dur défaillant...

    Ne tardez pas à entreprendre une sauvegarde si le S.M.A.R.T. confirme vos soupçons.

    Les attributs S.M.A.R.T. connus sont listés sur Wikipedia pour vous permettre de les interpréter.
La température
  • Il est important de garder votre disque dur à une température correcte.

    Une étude de Google (voir la figure 4) montrait que les disques durs ayant une température moyenne comprise entre 38 et 46 °C sont ceux tombant le moins souvent en panne. Cependant THOUVEST vous recommande de vous approcher plutôt de 38 °C que de 46 °C car la chaleur, même si elle ne provoque pas nécessairement de panne, peut engendrer la création de secteurs défectueux et des pannes électroniques. De plus, il faut songer aux périodes estivales et envisager les canicules.

    La température est essentielle pour conserver les éléments du disque dur en bon état. Notez par exemple que les roulements du moteur de rotation ont besoin de chauffer pour que leur lubrifiant atteigne sa température idéale, et que les métaux ont une légère tendance à se rétracter avec le froid. Les pannes possibles sont donc diverses.

    Notez que certains boîtiers de disques durs externes sont très mal conçus et peuvent provoquer des températures avoisinant parfois 60 °C, ce qui est particulièrement propice aux dysfonctionnements. Privilégiez un boîtier avec une large aération et une conception efficace pour dissiper la chaleur.
Le trou de respiration
  • Le trou de respiration permet de maintenir la pression correcte à l'intérieur du disque dur. Un filtre est monté derrière pour empêcher l'intrusion de la moindre poussière.

    Si ce trou se trouve obstrué pour une quelconque raison, la pression peut devenir incorrecte à cause des changements de température, ayant pour conséquence notamment la modification du coussin d'air entre les têtes et les surfaces des plateaux, provoquant un dysfonctionnement puis une panne.
Les chocs mécaniques
  • Pour éviter les atterrissages, certaines formes de secteurs défectueux et les casses du moteur, il est important de protéger vos disques durs contre les chocs.

    Ne faites pas tomber votre ordinateur ou votre disque dur externe. Arrangez-vous également pour minimiser les chocs lorsque vous les déplacez.

    Pour protéger un disque dur externe d'une chute, il peut être judicieux de placer par exemple du ruban adhésif robuste pour le maintenir sur votre bureau malgré un mauvais geste.
L'alimentation électrique
  • Choisissez un bon bloc d'alimentation pour votre ordinateur, de marque et de fiabilité réputées, de même pour vos boîtiers de disque dur externe.

    Il arrive qu'une alimentation mal conçue provoque des instabilités ou des surtensions momentanées, pouvant provoquer des défaillances, que ça soit au niveau électronique ou au niveau mécanique. Il est donc important de bien choisir son bloc d'alimentation ou son boîtier de disque dur externe.

    Pour les disques durs externes alimentés par la prise USB, vous risquez de rencontrer un dépassement du courant maximal de votre prise USB. Généralement, cela provoque un dysfonctionnement bénin de votre disque dur, qui peut cliquer, ne pas être reconnu, ou parfois même ne pas démarrer du tout.

    Bien entendu, la fiabilité d'un bloc d'alimentation ne peut s'exprimer que si vos disques durs sont fermement et durablement branchés, afin qu'aucun mauvais contact ne puisse mettre en danger votre disque dur.

    Un parafoudre est essentiel pour protéger vos équipements. Celui-ci doit cependant être de bonne facture et votre installation électrique doit impérativement être correctement reliée à la terre. THOUVEST vous recommande les parafoudres Belkin, qui incluent une assurance pour prouver leur qualité.

    Parfois un bon onduleur pourra vous mettre à l'abri des chutes de tension et des surtensions du secteur pouvant survenir, en maintenant une tension secteur propre et constante pour votre ordinateur.
Les arrêts brutaux
  • Il n'est jamais bon d'arrêter brutalement un disque dur, surtout lorsqu'une opération d'écriture est en cours. Ceci paraît évident concernant la perte de données, mais ça l'est moins concernant une panne qui peut être engendrée.

    Lorsque vous redémarrez un ordinateur planté, préférez le bouton Reset à l'arrêt forcé, car lors d'un redémarrage le disque dur restera alimenté et continuera de fonctionner normalement.

    Si votre disque dur gère l'APM (gestion de l'alimentation), technologie surtout implémentée dans les disques durs pour ordinateurs portables, il est recommandé d'attendre que le disque dur fasse un petit bruit indiquant que le moteur a réduit sa vitesse de rotation et donc que les têtes ont été parquées en toute sécurité. Ceci ne se produit que si le disque dur est inactif, ce qui n'est pas forcément le cas. Une fois les têtes parquées, la mécanique du disque est prête à l'arrêt complet.
La manipulation
  • Lorsque votre disque dur est arrêté, il est néanmoins nécessaire de respecter certaines précautions.
    Bien entendu, ne faites pas subir de chocs ou de chute à votre disque dur car il risquerait un problème mécanique plus ou moins sévère.

    Si vous souhaitez le transporter en sécurité sans boîtier, vous devriez toujours le placer dans un sachet antistatique, ou à défaut dans du papier/carton. Un plastique quelconque ou un sac/vêtement en tissu synthétique sont à éviter absolument car ils se chargent facilement d'électricité statique.

    Une erreur dangereuse est de toucher la carte électronique du disque dur. Certes, vous ne risquez que rarement une panne, mais si vous avez une main chargée d'électricité statique (surprise), vous risquez de la décharger dans la carte électronique. Lorsque ceci se produit, vous pourrez parfois entendre un petit « clic ». Vous pouvez dès lors prier pour que votre disque dur soit encore en vie.

-----
Remarque : Ce lien http://www.thouvest.dyndns.info/pages/hdd_defectueux/ est posté non pour faire de la publicité (j'y gagne rien), mais pour partager au plus grand nombre la maîtrise des disques durs et des données. :mrgreen:


Haut
Profil Citer
missingno
Sujet du message : Re: Les défaillances des disques durs
Publié : 28 janv. 2013 20:30
Membre inscrit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne
 
Messages : 175
Inscription : 13 janv. 2011 17:45
 
Bonjour,
Citation :
Ne tentez pas d'interchanger des cartes électroniques entre disques durs similaires ! Cela ne fonctionnera jamais et vous risquez d'endommager la carte du donneur ainsi que les données à récupérer.
Je ne suis pas d'accord : j'avais 3 disques dur Conner CFS210A de 210Mo (jamais eu de chance avec cette marque, j'en ai jamais récupéré un qui marche). Deux faisaient un bruit pas possible et l'autre cliquetait. Par l'inter-échange des cartes, j'ai pu voir que j'avais deux cartes intactes et deux parties mécaniques foireuses... J'ai donc maintenant un disque dur en parfait état de marche (et j'ai pu récupérer ce qu'il y avait dessus).
Après pour des disques durs plus récents je sais pas...

EDIT : j'ai une dizaine de disques durs foutus, je vais regarder si j'ai pas un bruit "collector".

_________________

Moi je dis que le plus fort entre l'hippopotame et l'éléphant, c'est encore le rhinocéros !


Haut
Profil Citer
chavi-dragon
Sujet du message : Re: Les défaillances des disques durs
Publié : 28 janv. 2013 21:57
 
 
Pour des disques récents il vaut mieux éviter, car sur une même série il y a des différences de constructions physiques, ( rev:a, rev:b... ).


Haut
Citer
maximecool
Sujet du message : Re: Les défaillances des disques durs
Publié : 29 janv. 2013 05:51
Membre inscrit
Hors-ligne
 
Messages : 307
Inscription : 09 oct. 2009 19:23
 
Ca m`es arriver 2 fois que mon disque dur a lacher!

Le 1er un Western digital 60Go,le second un Maxtor de 100Giga.(non sata)

et tous fesais le meme bruit genre: clac clac clac,tac tac tac

Sauf que mon gentil Windows ma afformer qui avais un probleme de disque dur et qui recommande sauvegarder(no fake :lol: ) malheure pas eu le temp le pc etais tout bloquer.


Haut
Profil Citer
le chef suprême
Sujet du message : Re: Les défaillances des disques durs
Publié : 30 janv. 2013 17:46
Membre inscrit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne
 
Messages : 331
Inscription : 02 juin 2006 18:57
 
missingno a écrit :
Bonjour,
Citation :
Ne tentez pas d'interchanger des cartes électroniques entre disques durs similaires ! Cela ne fonctionnera jamais et vous risquez d'endommager la carte du donneur ainsi que les données à récupérer.
Je ne suis pas d'accord
[...]
Après pour des disques durs plus récents je sais pas...
Et ouais, ça ne marche bien qu'avec des vieux disques durs (et j'dis pas que ça marche avec tous, mais probablement).

_________________

Expert en MS-DOS, Windows 3.x, Windows 4.x (95/98/ME).
Live-CD Windows 95 !


Haut
Profil Citer
Deksor
Sujet du message : Re: Les défaillances des disques durs
Publié : 28 janv. 2018 00:12
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne
 
Messages : 3310
Inscription : 23 mai 2011 13:33
PC Rétro : 486DX 33 8mo SB Pro 2, P2 450 128mo Voodoo 2 SLI
 
Je déterre ce vieux topic d'il y a 5 ans pour rajouter mon expérience avec de très vieux disques durs où j'ai pu réparer le défaut.


- Les disques durs Quantum Fireball du début des années 90 sont tous en train de mourir aujourd'hui, et notamment ceux des macs ... Pourtant leur problème est tout simple ... À l'intérieur se trouvent des petits morceaux de caoutchouc pour éviter par exemple que lorsque la tête se déplace elle ne cogne trop fort la partie devant l'empêcher d'aller plus loin afin de réduire le bruit. Sauf que plus de 25 ans plus tard, ce caoutchouc s'est complètement liquéfié et est très très très collant ... La solution ? Les remplacer tout simplement. Cela sous-entend évidemment d'ouvrir le disque dur, ce qui pour nos standards actuels est une aberration ... mais si vous voulez récupérer des données dessus, c'est un moyen pas cher de le faire.

Par contre pas sûr que votre disque dur survive à l'opération ... Enfin bon si vous y arrivez, même si normalement on ne peut "plus faire confiance" à un disque dur qui a été ouvert, du fait de leur simplicité (les secteurs sont beaucoup plus gros et donc bien moins sensibles aux poussières) et que en 2018 vous allez rarement mettre vos photos de famille ou quoi que ce soit d'important là dessus, vous pouvez toujours vous en servir.

- Les disques durs Conner en 2"1/2. J'ai croisé deux laptops toshiba qui avaient tous deux des disques Conner coincés. Je les ai ouvert tous les deux, j'ai dévissé la tête et je l'ai revissée, et je ne sais comment, le mécanisme s'est décoincé après. Plutôt pratique quand le BIOS ne sais pas reconnaître d'autre hdd que celui d'origine !
Jusqu'ici pas de secteur défectueux à noter sur ces deux là.

- Les disques durs MFM. De nos jours les disques durs MFM sont de véritables reliques du passé :lol: Pratiquement tous ont la trentaine. Mon expérience concerne surtout le Western Digital WD262 de 20Mo, mais certains conseils peuvent s'appliquer à d'autres hdds. Quand j'ai testé ce disque dur pour la première fois, l'alimentation n'a même pas voulu démarrer. J'ai alors repéré des condensateurs au tantale sur sa carte ... du coup je les ai changés et ce soucis s'est envolé. Mais cela cachait un autre problème : un problème de moteur. Ici c'était le moteur des têtes qui avait un problème ... Sa graisse avait dû figer ... Donc pour résoudre ça je l'ai simplement laissé tourner à vide pendant des heures et le soucis s'est envolé. Cependant apparemment j'aurai pu simplement rajouter de l'huile de moteur dans l'axe comme on peut le voir ici http://www.youtube.com/watch?v=-UJ0YE1a1Fs

Mais laisser tourner un disque dur MFM mal en point pendant un moment est une bonne habitude car cela permet à la graisse du moteur des plateaux (ou ici de la tête) de se liquéfier à nouveau et donc qu'elle refasse son travail. J'ai aussi entendu parler que la dilatation du métal des plateaux pouvait jouer sur la lecture des données, donc si le disque dur a attendu dans un lieu froid pendant des années, le réchauffer un peu pourra l'aider également ;)


Voilà à peu près toutes mes expériences réussies de réparation de disques durs ^^

_________________

Laptop hater


Haut
Profil Citer
Vorro
Sujet du message : Re: Les défaillances des disques durs
Publié : 28 janv. 2018 19:06
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne
 
Messages : 2386
Inscription : 20 juin 2006 22:54
PC Rétro : Compaq Contura Aero 4/33C !
 
Très intéressant. J'ai deux vieux Quantum qui ne démarrent plus sur mon premier PC avec quelques données que j'eusse voulu récupérer. J'essaierai de les ouvrir pour voir ce qui se trame.

_________________

[ img ]
:!: :arrow: :arrow: :arrow: Téléversez vos fichiers sur NWServeur (service fourni par Atnode)


Haut
Profil
Afficher : Trier par : Ordre :
Répondre   Page 1 sur 1  [ 7 messages ]
Revenir à « Documentations et tutoriels »
Aller :