Win3x.Org

Windows & DOS Community

La fonction turbo de mon 486

Règles du forum

Pour tout sujet impliquant un système d'exploitation daté de 2000 à nos jours, merci de le publier dans la section intitulée « Informatique moderne ».

Répondre   Page 1 sur 4  [ 57 messages ]
Aller sur la page 1 2 3 4 »
Auteur Message
64KNUM
Sujet du message : La fonction turbo de mon 486
Publié : 06 août 2019 20:33
Membre inscrit
Hors-ligne
 
Messages : 299
Inscription : 20 oct. 2007 08:47
PC Rétro : Voir signature
 
Bonsoir,

Ce n’est surement pas l’endroit où poster cela, mais c’est juste une question qui ne nécessite pas d’ouvrir un sujet dédié : sur le manuel de la carte-mère KM-S4-1, une carte-mère 486 de dernière génération (prise en charge des microprocesseurs DX4, de la mémoire EDO, bus PCI, tous contrôleurs intégrés, BIOS Award, etc.), ils indiquent à propos des broches du mode «Turbo» :
Setting Up The Motherboard a écrit :
JP39:Turbo Switch
This connector sets the default speed of the CPU clock. This connector is usually connected by a lead to a Turbo/Normal switch on the front of the system case.

You can change between high speed and low speed operation by pressing the Turbo/Normal switch on the front of the system case, or by pressing the following key combonation simutaneously:

CTRL, ALT and “-”: Switches the CPU to low speed
CTRL, ALT and “+”:Switches the CPU to high speed
Si je comprends bien, l’action «physique» du bouton «Turbo» qui connecte ou pas les broches de la carte-mère, peut être remplacer par une action «logicielle» par raccourcis clavier ?

Une telle chose est-elle possible ?
Est-ce spécifique à cette carte-mère, qui semble avancées et haut-de-gamme, ou c’est une généralité ?

Cordialement,

Dernière modification par Deksor le 06 août 2019 20:47, modifié 2 fois.
"c’est juste une question qui ne nécessite pas d’ouvrir un sujet dédié" moi je pense que si :p


Haut
Profil Citer
Deksor
Sujet du message : Re: La fonction turbo de mon 486
Publié : 06 août 2019 20:49
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne
 
Messages : 4162
Inscription : 23 mai 2011 13:33
PC Rétro : 486DX 33 8mo SB Pro 2, P2 450 128mo Voodoo 2 SLI
 
Je pense que cela produit le même effet (à vérifier).

Je ne dirais pas que c'est commun à toutes les cartes, mais j'ai déjà vu d'autres cartes mentionner cette fonctionnalité (Il me semble que le 486 de Big Monstro en est capable)

_________________

Laptop hater


Haut
Profil Citer
64KNUM
Sujet du message : Re: La fonction turbo de mon 486
Publié : 06 août 2019 21:21
Membre inscrit
Hors-ligne
 
Messages : 299
Inscription : 20 oct. 2007 08:47
PC Rétro : Voir signature
 
Je vais tester cela quand je rentre ce week-end !

Malheureusement, je n’ai plus qu’un seul 486 en état de fonctionnent et il n’a ni bouton «Turbo» en façade, ni broches «Turbo Switch» et/ou «Turbo LED» sur la carte-mère. En revanche, c’est une carte-mère moderne puisqu’il s’agit d’un DX4-100.

Les autres ont biens les broches «Turbo Switch» et «Turbo LED» sur la carte-mère mais ils sont en panne … après, j’ai des Pentium qui disposent de ces broches, mais sans bouton «Turbo» en façade, peut-être que les raccourcis clavier auront une influence sur eux, les Pentium étant plus récents.

Ce serait pratiques que ces raccourcis clavier fonctionnent avec toutes les machines !

Est-ce que cela fonctionne sur les tiens Deksor ?

Bonne soirée,


Haut
Profil Citer
Deksor
Sujet du message : Re: La fonction turbo de mon 486
Publié : 06 août 2019 21:44
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne
 
Messages : 4162
Inscription : 23 mai 2011 13:33
PC Rétro : 486DX 33 8mo SB Pro 2, P2 450 128mo Voodoo 2 SLI
 
Je n'ai jamais essayé sur les miens ... C'est peut-être même une combinaison différente (Et ça change peut-être aussi en fonction du bios).

Quel type de panne ont les autres 486 ?

_________________

Laptop hater


Haut
Profil Citer
64KNUM
Sujet du message : Re: La fonction turbo de mon 486
Publié : 07 août 2019 11:02
Membre inscrit
Hors-ligne
 
Messages : 299
Inscription : 20 oct. 2007 08:47
PC Rétro : Voir signature
 
Ce serait bien si tu pouvais essayer sur tes 486 afin de voir si les raccourcis clavier fonctionnent également sur tes machines.

Je testerais sur mon DX4-100 ce week-end.

Quant aux autres 486 : un est incomplet en pièces détachées, je l’ai récupéré en mauvais état, c’était un format AT, bas de gamme, no name, je n’ai pas fait l’effort de le rénové et m’en suis davantage servit comme banque de pièces …

Le Compaq CDS 523, modèle tout-en-un DX2-66, a divers problèmes : pile de BIOS à remplacer, une simple pile bouton ordinaire, mais qui est curieusement soudée à ses pattes de maintiens (je n’arrive pas à la retirer, j’ai renoncé car au lieu d’abimer les soudures sur la pile, ça a plutôt détérioré celles sur la carte-mère et je n’ai pas l’équipement pour la dessoudée proprement), les pastiques des supports de barrettes mémoires SIMM en plastique blanc son totalement desséchés, jaunisses et deviennent cassants, certaines barrettes peuvent ne pas tenir correctement ; je ne sais pas si cela en est la cause mais Windows 3.11 est instable et plante dès qu’il a terminé de tout charger …

Le dernier, ne démarre tout simple pas. Pourtant, il fonctionnait quand je l’ai récupéré, mais je l’ai démonté totalement pour le nettoyer, j’ai rajouté un lecteur de CD-ROM, un lecteur de disquette 5,25’’, mis un disque-dur plus gros, remplacer les barrettes de RAM (plus grande capacité) et comme l’alimentation était une no name peu puissante, j’ai même changé l’alimentation par une neuve …

Après tout cela, il ne démarre plus du tout, j’ai retiré le lecteur de disquette 5,25’’ pour le placer sur le Packard Bell ; mais il ne démarre plus et je ne sais pas d’où cela vient, d’autant plus que j’ai changé le processeur, j’ai donc modifié les cavaliers de la carte-mère (une PC Chips) …

En plus, j’ai bricolé cela il y a bien longtemps avant de laisser tomber vu que ça ne fonctionnait pas et je ne me souviens plus trop ce que je lui avais fait du coup …
Je voulais m’en occuper pendant les vacances, mais je n’ai pas eu le temps …

D’ailleurs, le week-end dernier, j’ai constaté que mon Packard Bell Pentium MMX 233 MHz (celui qui avait récupéré le lecteur 5,25’’) ne fonctionnait plus, il ne démarre plus, aucune réaction lorsque j’appuie sur le bouton poussoir d’allumage, c’est comme s’il n’était pas branché au secteur !
Alors qu’il marchait très bien la dernière fois que je l’ai allumé (environ 3 mois).

Bonne journée,

P.S. : On m’a proposé de récupérer un vieux 486, un DX2-50, format AT desktop, HDD 420 Mo, RAM 4 Mo (SIMM 30), vidéo VLB 1 Mo, écran SVGA 14’’, clavier DIN ; il n’y a plus la souris, ni la doc et les disquettes car la machine a été remisée dans un placard depuis longtemps, mais elle semble fonctionner (sûrement un problème de pile de BIOS) d’après ce qu’on m’a dit. Il ne reste qu’à réussir, à la récupérer après le travail, ce qui n’est pas gagné.


Haut
Profil Citer
Deksor
Sujet du message : Re: La fonction turbo de mon 486
Publié : 07 août 2019 16:34
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne
 
Messages : 4162
Inscription : 23 mai 2011 13:33
PC Rétro : 486DX 33 8mo SB Pro 2, P2 450 128mo Voodoo 2 SLI
 
Il faudrait que tu nous montre tous ces problèmes à mon avis la communauté serait en mesure de trouver des solutions ^^

Concernant le Packard Bell ça sent l'alimentation HS ça. Soit un fusible hs, soit des condensateurs HS, soit je ne sais quoi ..

Au sujet du 486 que tu vas récupérer, je te conseille de le démonter immédiatement après l'avoir réceptionné car il est probable qu'il ait l'une de ces affreuse pile varta qui coule et dont le liquide ronge toutes les pistes. Arrêté à temps, tout ira bien. Si c'est trop tard l'ordi ne s'allumera plus et il risque d'être bon pour la poubelle (sauf si seulement quelques pistes sont touchées, là une réparation est envisageable)

_________________

Laptop hater


Haut
Profil Citer
64KNUM
Sujet du message : Re: La fonction turbo de mon 486
Publié : 07 août 2019 21:17
Membre inscrit
Hors-ligne
 
Messages : 299
Inscription : 20 oct. 2007 08:47
PC Rétro : Voir signature
 
Deksor a écrit : *  07 août 2019 16:34
Il faudrait que tu nous montre tous ces problèmes à mon avis la communauté serait en mesure de trouver des solutions ^^
En effet, nous avions déjà évoqué mes soucis techniques par MP et je devais ouvrir un sujet durant mes vacances. Malheureusement, elles sont passées si vite, que je n’ai pas eu le temps de m’en occuper.

Je vais commencer ce week-end !
Il faut bien commencer, même petit à petit, c’est toujours mieux que de ne rien faire …
Deksor a écrit : *  07 août 2019 16:34
Concernant le Packard Bell ça sent l'alimentation HS ça. Soit un fusible hs, soit des condensateurs HS, soit je ne sais quoi ..
J’ai appuyé à plusieurs reprises sur le bouton poussoir de démarrage (bouton relié directement aux broches «Power Switch» de la carte-mère comme sur les PC modernes) ; j’ai tenté également d’appuyer sur les autres boutons : «mise-en-veille» et «reset», mais je n’ai eu aucune réaction.

J’ai tout de même joué sur l’interrupteur à bascule de la multiprise, débrancher et rebrancher plusieurs fois le câble secteur aussi bien côté multiprise qu’ordinateur, mais aucune réaction …

Je n’ai pas poussé les investigations plus loin car le Packard Bell est sous trois autres machines desktop. Cette «pile» de quatre ordinateurs est reliée à un KVM qui me permets de les utiliser avec un seul kit écran/clavier/souris. J’ai eu la flemme de tout débrancher …

Bref, ils sont tous reliés à la multiprise qui était brancher sur un vieil onduleur

Le vieil onduleur a rendu l’âme lors d’une coupure de courant ; étant en bout de ligne EDF, selon la charge du réseau et divers aléas, j’ai de temps en temps des séries de microcoupures, parfois des coupures plus longues (quelques secondes) d’où la présence d’un onduleur.

Normalement, l’interrupteur à bascule de la multiprise était arrêté donc les PC n’ont pas été impactés par un éventuel dégât occasionné par la mort de l’onduleur. Néanmoins, l’écran (iiyama LCD 17’’ 4/3) était connecté directement sur l’onduleur. L’écran ne fonctionnait plus, j’ai cru qu’il était en panne, puis à force de débrancher/rebrancher les câbles, d’appuyer sur tous les boutons, il a fini par se rallumer, mais les boutons en façade ne répondent plus ou mal, l’image se déforme (plus grande que la surface d’affichage), ou l’écran reste bleu longtemps avant d’afficher ce que les PC lui envoient.

J’imagine qu’il a été endommagé par la mort de l’onduleur, peut-être a-t-il transmis un choc électrique à l’écran qui se serait transmis aux PC via le KVM et les prises VGA … c’est qu’une supposition à laquelle j’ai pensé quant j’ai vu que le Packard Bell ne démarrait plus (les trois autres machines fonctionnent normalement hormis que l’écran fait des siennes comme indiqué plus haut).

Une chose est sûre, il faut que je remplace l’écran, il n’est plus fiable !
Ce week-end, je le remplacerais par un vieux LCD 15’’ 4/3, le temps que j’en trouve un plus grand sur eBay ou Le Bon Coin. Je regarderais l’alimentation du Packard Bell par la même occasion …

Que faut-il que je regarde sur le bloc d’alimentation ?
Des idées pour effectuer des tests de manières simples ?

Deksor a écrit : *  07 août 2019 16:34
Au sujet du 486 que tu vas récupérer, je te conseille de le démonter immédiatement après l'avoir réceptionné car il est probable qu'il ait l'une de ces affreuse pile varta qui coule et dont le liquide ronge toutes les pistes. Arrêté à temps, tout ira bien. Si c'est trop tard l'ordi ne s'allumera plus et il risque d'être bon pour la poubelle (sauf si seulement quelques pistes sont touchées, là une réparation est envisageable)
Normalement, s’il n’y a pas un énième imprévu, je récupère l’unité centrale et le clavier mardi soir, je retournerais chercher l’écran une autre fois (en transport en commun, difficile de déplacer seul un ordinateur complet de cette taille).

Je me pencherais sur la pile/batterie.
Je t’avoue que je me doutais qu’elle était morte car la personne qui me l’a proposé, si elle n’a pas allumé la machine récemment, m’a dit que la dernière fois qu’elle l’a mise en marche, la batterie était morte car il fallait reconfigurer le disque-dur.

Je t’avoue que même si c’est hautement improbable, j’espère une pile bouton classique.
J’ai la hantise des Dallas et autres batteries exotiques soudées …

J'espère que rien n'a coulé ...

Bonne soirée et encore merci pour ton aide,


Haut
Profil Citer
Deksor
Sujet du message : Re: La fonction turbo de mon 486
Publié : 07 août 2019 21:24
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne
 
Messages : 4162
Inscription : 23 mai 2011 13:33
PC Rétro : 486DX 33 8mo SB Pro 2, P2 450 128mo Voodoo 2 SLI
 
Prends des photos du connecteur de l'alimentation sur la carte mère. Avec un peu de chance c'est de l'AT. Il suffira alors simplement d'essayer avec une autre alim ^^

Il se peut très bien que ce soit un hasard. L'alimentation de ma tour géante ometra a lâché un jour d'orage, mais l'orage n'y est pour rien, l'ordi était éteint (sur une alim AT ça veut dire pas de connexion au secteur, sauf la masse) et le soucis n'est pas quelque-chose de grillé à priori.

Concernant le 486 que tu vas récupérer, crois-moi il y a plus de quoi être traumatisé par une saloperie qui détruit tout le PCB que par une batterie dallas que l'on peut remplacer facilement en comparaison. J'aime les batteries dallas moi, elles sont "gentilles" :mrred:

_________________

Laptop hater


Haut
Profil Citer
64KNUM
Sujet du message : Re: La fonction turbo de mon 486
Publié : 09 août 2019 22:43
Membre inscrit
Hors-ligne
 
Messages : 299
Inscription : 20 oct. 2007 08:47
PC Rétro : Voir signature
 
Je vais avoir un week-end chargé, j’ai donc attaqué dès ce soir !

1°) PACKARD BELL – ne démarre plus :

Tout d’abord, le Packard Bell Club (Type ADEMUO – D4x4 – FR5 / PN : P070000202 / FN : QPKSF), une machine architecturée autour d’une carte-mère Socket 7 à chipset SiS 5598 (vidéo SiS intégrée au chipset, puce audio ESS soudée, lecteur de disquettes 3,5’’ et CD-ROM.
À la base, c’était un micro-processeur Cyrix MII à 300 MHz ; mais je l’ai remplacé par un Pentium MMX à 233 MHz. J’ai aussi porté la RAM à 128 Mo. Je me suis permis d‘ajouter une carte-vidéo PCI S3 ViRGE 8 Mo (pour obtenir une meilleure résolution et davantage de couleurs), une carte-son Sound Blaster AWE 32, une carte réseau 3Com et un lecteur de disquettes 5,25’’. Avec tout ceci, sous Windows 98, la machine a fonctionnée de longues années et m’a toujours donnée entière satisfaction.

Lorsque j’ai voulu la démarrer la semaine dernière, il ne s’est rien passé, c’était comme si elle n’était pas branchée ! J’ai bien vérifié les branchements et l’arrivée électrique mais tout était normal.

Ce soir, j’ai tout débranché ! J’ai sortie l’unité centrale de son «trou» !
Ainsi, je pourrais travailler facilement, la connecter en direct, sans passer par des multiprises, switchs ou KVM.

Bref, j’ai tout rebranché en direct et c’est la même chose, lorsque j’appuie sur le bouton pour l’allumer aucune réaction !

J’ai appuyé sur tous les boutons : démarrage, veille et reset, aucune réaction !
[ img ]

Voici une vue de l’arrière :
[ img ]

L’agencement intérieur :
[ img ]

Modèle d’alimentation (c’est bien une ATX ou type ATX en tout cas) :
[ img ]

Connecteur alimentation de la carte-mère (de l’ATX mais avec moins de broches que celui de mon Core i5 moderne) :
[ img ]

Boutons et DEL de la façade connectés sur la carte mère :
[ img ]

Je ne vois rien d’anormal, il n’y a rien d’allumer non plus (mais je ne sais pas si la carte-mère dispose d’une DEL comme sur les PC moderne, je ne pense pas).

J’ai débranché le lecteur de disquettes 5,25’’ mais, cela ne change rien …
Faut-il que je retire toutes les cartes, tous les composants ?

2°) FONCTION TURBO DES 486 :

Autrement, pour la fonction «Turbo» des 486, j’ai testé les raccourcis clavier sur mon i486DX4-100, le mini-PC Unisys CWD-4002, qui ne dispose pas de bouton «Turbo» physique, ni de broches «Turbo Switch» et «Turbo LED» sur la carte-mère. Ce PC ne dispose d’aucune mémoire cache.

Je suis plutôt septique car il y a une différence assez extrême entre le ralentit ressentit et le ralentit mesurer sous les logiciels de tests que j’ai utilisé.

Pour être honnête, je n’ai pas le sentiment que les raccourcis claviers aient une quelconque action sous Windows 95. J’ai eu l’impression que Windows 95 était plus légèrement «lent» après que j’ai appuyé sur CTRL, ALT et - ; mais ce n’est qu’un sentiment et je n’ai pas ressenti une réelle différence.

En revanche, lorsque j’ai redémarré l’ordinateur en mode «MS-DOS» : là ce fut plus nette, j’ai vraiment détecté une différence. Par exemple : lorsque je tapais la commande «DIR», la liste des fichiers s’affichait moins vite ; de même les logiciels de diagnostique se chargeraient également moins rapidement. La différence me semblait plus marqué, pour n’être qu’un sentiment mais je n’ai pas eu l’impression non plus qu’il y ait un écart colossal.

«Navratil Software System Info» et «ProBench» me confirment pourtant qu’il y a une «nette» différence en mode «MS-DOS» lorsque j’utilise les raccourcis clavier. Outre le fait que ces logiciels se chargeaient beaucoup plus lentement, les résultats qu’ils m’ont donnés ont été assez surprenants, démontrant une différence de performances bien plus importante que ce que je ressentais.

Le test CPU de «Navratil Software System Info» affiche un score de 7.081 Dhrystones/s (sans «Turbo», c’est-à-dire après avoir appuyer sur CTRL, ALT et -), soit des performances se situant entre un i386 DX à 33 MHz et un i386 DX à 25 MHz. Alors qu’il affiche un score de 36.293 Dhrystones/s (avec le «Turbo», c’est-à-dire en temps normal ou après avoir appuyé sur CTRL, ALT et +) soit des performances se situant entre i486DX4 à 100 MHz et i486DX2 à 66 MHz (performance normal d’un DX4-100 sur une carte-mère totalement dépourvue de mémoire cache).

Le test CPU de «ProBench» indique un score de 2,25 (sans le «Turbo») contre 26,28 (avec le «Turbo»).

Je ne sais pas trop quoi penser, sous Windows, objectivement les raccourcis claviers ne fonctionnent pas, sous DOS, on ressent une différence, mais les tests indiquent une différence bien plus marquée que ressentit …

As-tu pu tester sur tes 486 ?
Quel logiciel as-tu utilisé pour effectuer le test ?

Bonne soirée,


Haut
Profil Citer
Deksor
Sujet du message : Re: La fonction turbo de mon 486
Publié : 09 août 2019 23:07
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne
 
Messages : 4162
Inscription : 23 mai 2011 13:33
PC Rétro : 486DX 33 8mo SB Pro 2, P2 450 128mo Voodoo 2 SLI
 
Je n'ai pas testé sur mes 486.

Pour le packard bell, puisque c'est de l'atx, pour voir si l'alimentation fonctionne toujours, tout ce qu'il faut faire pour la démarrer, c'est court-circuiter le fil vert avec un fil de masse (les fils noirs) du connecteur 20 broches. Ton core i5 a sûrement la révision 24 broches, mais ça ne pose pas de problèmes de compatibilité électrique (par contre encore faut-il arriver à rentrer ça dans le connecteur ^^)

Donc si tu relie le fil vert à un des fils noirs (n'importe lequel), elle devrait démarrer et faire démarrer tout ce qui y est branché (disque dur, etc), si elle fonctionne, la carte mère est HS, sinon c'est l'alimentation qui est HS (ou alors un des périphériques branché en molex ?)

_________________

Laptop hater


Haut
Profil Citer
64KNUM
Sujet du message : Re: La fonction turbo de mon 486
Publié : 09 août 2019 23:59
Membre inscrit
Hors-ligne
 
Messages : 299
Inscription : 20 oct. 2007 08:47
PC Rétro : Voir signature
 
Deksor a écrit : *  09 août 2019 23:07
Je n'ai pas testé sur mes 486.
Dommage. Si tu as l’occasion de tester les raccourcis clavier sur tes 486, indiques-moi le logiciel que tu auras utilisé pour évaluer la différence de performance. Je réessayerais avec, car je trouve l’écart indiquer par les tests abyssal alors qu’en ressentit sous DOS, c’est visible mais pas flagrant et que sous Windows 95 c’est quasi imperceptible.
Deksor a écrit : *  09 août 2019 23:07
Pour le packard bell, puisque c'est de l'atx, pour voir si l'alimentation fonctionne toujours, tout ce qu'il faut faire pour la démarrer, c'est court-circuiter le fil vert avec un fil de masse (les fils noirs) du connecteur 20 broches. Ton core i5 a sûrement la révision 24 broches, mais ça ne pose pas de problèmes de compatibilité électrique (par contre encore faut-il arriver à rentrer ça dans le connecteur ^^)
Je n’ai pas de trombone à la maison ! On ne trouve jamais ce dont on a besoin !
À la place, J’ai utilisé un petit morceau de fil téléphonique dénudé aux extrémités (un fil composant une des paires de cuivre dans un câble téléphonique), c’est très fin et j’espère que cela n’a pas fausser le test. Je l’ai placé dans l’orifice situé sous le fil vert, puis je l’ai inséré successivement dans tous les orifices situés sous des fils noirs … aucune réaction !

Effectivement les alimentations ATX de mon Core i5, de mon Core 2 Quad et de mon Phenom X4 ont 24 broches sur le connecteur carte-mère … et sur la carte-mère du Packard Bell, il y a un gros condensateur à côté de la prise qui ne fait que 20 broches.
Deksor a écrit : *  09 août 2019 23:07
Donc si tu relie le fil vert à un des fils noirs (n'importe lequel), elle devrait démarrer et faire démarrer tout ce qui y est branché (disque dur, etc), si elle fonctionne, la carte mère est HS, sinon c'est l'alimentation qui est HS (ou alors un des périphériques branché en molex ?)
J’ai vérifié sur Internet si j’avais agi correctement avec les fils, j’ai même vue des schémas et des photos très explicites et je n’ai aucune réaction en reliant le fil vert avec un des fils noirs.

L’alimentation semble hors-service …
Bon, c’est moins grave que la carte-mère !

Tu penses que c’est réparable ?
Si je trouve une alimentation d’occasion en 20 broches, elle sera sûrement en fin de vie, il faudrait que j’en commande une neuve, avec un adaptateur 24/20 broches ?

Bonne soirée,

P.S. : Je vais quant même tenter de trouver un trombone pour tester avec avant de remplacer l’alimentation.


Haut
Profil Citer
Vorro
Sujet du message : Re: La fonction turbo de mon 486
Publié : 10 août 2019 00:06
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne
 
Messages : 2446
Inscription : 20 juin 2006 22:54
PC Rétro : Compaq Contura Aero 4/33C !
 
Ca pue l'alimentation morte... Mieux vaut la changer et acheter un adaptateur oui. Tu perdras beaucoup moins de temps.

_________________

[ img ]
:!: :arrow: :arrow: :arrow: Téléversez vos fichiers sur NWServeur (service fourni par Atnode)


Haut
Profil Citer
Deksor
Sujet du message : Re: La fonction turbo de mon 486
Publié : 10 août 2019 00:53
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne
 
Messages : 4162
Inscription : 23 mai 2011 13:33
PC Rétro : 486DX 33 8mo SB Pro 2, P2 450 128mo Voodoo 2 SLI
 
Pour mesurer les performances, tu peux utiliser Speedsys.

Pour les alimentations d'occasion, ça dépend y'a pas forcément de gros soucis. Faut juste faire attention de pas prendre de la grosse ####### (Viser les marques connues comme Fortron, Antec, Delta Electronics ...)

Sinon oui une alim récente avec adaptateur 24 broches vers 20 broches ira, mais attention les alimentations modernes n'ont pas de tension -5V.

Cette tension ne sert presque à rien heureusement. Il y a seulement quelques très vieilles cartes ISA (comme la Sound blaster 2.0, et seulement elle dans la famille sound blaster) qui s'en servent. La puce ESS soudée ne devrait pas en avoir besoin ni ton AWE32. C'est juste à garder à l'esprit au cas où ^^

_________________

Laptop hater


Haut
Profil Citer
64KNUM
Sujet du message : Re: La fonction turbo de mon 486
Publié : 12 août 2019 22:15
Membre inscrit
Hors-ligne
 
Messages : 299
Inscription : 20 oct. 2007 08:47
PC Rétro : Voir signature
 
Deksor a écrit : *  10 août 2019 00:53
Pour mesurer les performances, tu peux utiliser Speedsys.
C’est vrai, j’ai complètement zappé Speedsys …
Je referais un test avec ce week-end !
Deksor a écrit : *  10 août 2019 00:53
Pour les alimentations d'occasion, ça dépend y'a pas forcément de gros soucis. Faut juste faire attention de pas prendre de la grosse ####### (Viser les marques connues comme Fortron, Antec, Delta Electronics ...)
Je vais regarder en occasion et si je ne trouve rien de raisonnable, j’opterais pour un modèle neuf avec un adaptateur 24, vers 20 broches.
Deksor a écrit : *  10 août 2019 00:53
Sinon oui une alim récente avec adaptateur 24 broches vers 20 broches ira, mais attention les alimentations modernes n'ont pas de tension -5V.
Une alimentation d’époque serait sans doute préférable, ne serait-ce que pour éviter d’encombrer le boîtier avec trop de câbles ; l’adaptateur 24, vers 20 broches, va rajouter du câble à loger dans un petit boîtier bien encombré.
Deksor a écrit : *  10 août 2019 00:53
Cette tension ne sert presque à rien heureusement. Il y a seulement quelques très vieilles cartes ISA (comme la Sound blaster 2.0, et seulement elle dans la famille sound blaster) qui s'en servent. La puce ESS soudée ne devrait pas en avoir besoin ni ton AWE32. C'est juste à garder à l'esprit au cas où ^^
Effectivement, à y réfléchir, je me demande pourquoi j’ai rajouter une carte-son et une carte-graphique sur cette machine qui intègre déjà une puce ESS et un chipset graphique …
J’espère que ce n’est pas l’ajout de ces cartes, de la carte réseau et du lecteur de disquette 5,25’’ qui ont surchargés l’alimentation et ont précipités sa fin …
64KNUM a écrit : *  07 août 2019 21:17
Deksor a écrit : *  07 août 2019 16:34
Au sujet du 486 que tu vas récupérer, je te conseille de le démonter immédiatement après l'avoir réceptionné car il est probable qu'il ait l'une de ces affreuse pile varta qui coule et dont le liquide ronge toutes les pistes. Arrêté à temps, tout ira bien. Si c'est trop tard l'ordi ne s'allumera plus et il risque d'être bon pour la poubelle (sauf si seulement quelques pistes sont touchées, là une réparation est envisageable)
Normalement, s’il n’y a pas un énième imprévu, je récupère l’unité centrale et le clavier mardi soir, je retournerais chercher l’écran une autre fois (en transport en commun, difficile de déplacer seul un ordinateur complet de cette taille).

Je me pencherais sur la pile/batterie.
[…]
J'espère que rien n'a coulé ...
Sinon, j’ai récupéré l’unité centrale, le clavier, les câbles et les disquettes du 486 que l’on m’a donné !
Il ne me reste plus que l’écran de 14’’ à récupérer …

Il s’agit d’un IPC ValueMagic 486 DX2-50 !
Il est dans un état quasi-neuf ! Tout est d’origine, il n’a jamais été ouvert, jamais modifié, jamais upgradé … les plastiques sont légèrement poussiéreux mais absolument pas jaunis.
Aucune de mes autres machines n’est en aussi bon état que celle-ci ! On dirait qu’elle est neuve !

C’est donc une très bonne surprise ! ! !
D’autant plus que l’on m’a fourni les disquettes et même les cartons d’origines !

Ce week-end, je me suis documenté sur cette machine. Il ne s’agit malheureusement pas d’une machine de marque, mais d’un assembleur qui a plutôt bien marché au début des années 90 avant d’être racheté par Zenith Data Systems. Évidemment, j’ai été déçu que ce ne soit qu’une machine assemblée à partir de composants «standards» de l’époque (une machine AT avec clavier DIN et des cartes contrôleurs pour le reste …et donc souris série) alors que je préfère les machines de marques aux cartes-mères propriétaires (déjà on évite les PC Chips et compagnies, et surtout, elles se rapprochent plus ou moins du format ATX en intégrant contrôleurs et connectiques à la carte-mère, souvent des équipements plus performant et des ports PS/2).

En plus, le schéma de la carte-mère de ce modèle, n’annonçait rien de bon : grosse pile Varta qui coule, barrettes de mémoires SIMM 30 broches à placer quatre par quatre … bref tout ce que je déteste !

Les tests réalisés par le magazine SVM indiquaient toutefois une machine économique plutôt bien équipée et bien finie pour un prix très contenu. Ils reprochaient cependant à l’assembleur d’utiliser un contrôleur de disques ISA peu performant auxquels ils auraient préféré un modèle VLB plus véloce.
L’autre défaut étant la carte-graphique faiblarde, pour les modèles équipés de la carte VGA ISA avec 512 Ko de mémoire vidéo, à laquelle il faut préférer la carte accélératrice Windows VLB avec 1 Mo, que SVM révèle être une Cirrus Logic GD5428.

Bref, j’ai donc immédiatement ouvert la bête !
L’intérieur est très propre, bien rangé, bien conçu, tous les composants sont faciles d’accès.
[ img ]

La carte-mère bien que AT, n’est pas celle indiquée sur Internet, mais un modèle plus évolué, puisqu’elle dispose, en plus des affreux ports SIMM 30 broches, de vrais supports de vraie mémoire SIMM 72 broches ! Elle a aussi un Socket 3 ZIF et non un support LIF comme indiqué sur le net, en revanche, comme préciser sur le net, elle n’accepte que les puces fonctionnant en 5 Volts … Pas d’évolution possibles vers un DX4-100, sauf avec un Overdrive bien sûr. Les vielles revues SVM indiquent que la gamme ValueMagic 486 est compatible avec les Overdrive DX4 et Pentium (ça tombe bien, j’ai les deux à la maison).

Le chipset et le BIOS n’étaient pas précisés lors de mes recherches, il s’avère qu’il s’agit d’un chipset SiS, ce n’est pas du VIA mais ça me semble être plus que correcte. D’après la référence inscrite sur la carte «486SLE M103», ce serait un carte-mère de marque Chaintech.
[ img ]

Elle ressemble aux modèles que j’ai vu sur le net, sauf au niveau de la batterie …
En effet, sur Internet, elles ont toutes une grosse Varta, la mienne est équipé d’une Varta miniature !
Elle ne semble pas avoir coulée et être en bon état. Néanmoins, je pense qu’il serait préférable de la remplacer. Comment remplacer cette batterie ? Et par quoi ?
[ img ]

La carte graphique est bien une carte accélératrice Windows VLB avec 1 Mo, sauf que malheureusement, il ne s’agit pas d’une Cirrus Logic GD5428 mais d’une Trident TGUI9400CXi, par contre, la mémoire vidéo est extensible, mais encore faut-il trouver les puces de mémoires …
La Trident est-elle moins bonne que la Cirrus Logic où est-ce que je me fais des idées ?
[ img ]

Le contrôleur de disque est en ISA, comme préciser par SVM et est donc sans doute plus lent qu’un modèle VLB … mais je ne pense pas que le disque-dur, un Conner puisse être brider par un contrôleur ISA car ces disques n’ont pas très bonnes réputations.
[ img ]

Voilà, on ma proposé de la brancher pour l’allumer, mais j’ai préféré ne rien faire car elle n’a pas été allume depuis longtemps … je la brancherais ce week-end.

Sinon, mon projet pour cette machine :
  • Le DX2-50 était assez atypique, on voit beaucoup de DX2-66, je pense le laisser en place (bien que je ferais sans doute des tests avec les Overdrive DX4-100 et Pentium 83).
  • J’aurais souhaité remplacer le contrôleur par un modèle VLB avec mémoire cache. Mais je ne sais pas si cela vaut vraiment le coup sur ce genre de machine ? En effet le magazine SVM de l’époque recommande un contrôleur de disques VLB avec mémoire cache d’au moins 2 Mo … je ne savais même pas que cela existait et en VLB outre que ce soit complexe à trouver, ceux qui disposent de mémoire sont hors de prix – donc je pense rester sur le ISA et avec le disque CONNER d’origine.
  • La carte graphique, si vous m’indiquez que la Trident est vraiment plus pourrie qu’une Cirrus Logic, je peux la remplacer par une Cirrus Logic VLB car j’en ai une …
  • Dans l’idéal, j’aimerais mettre de la mémoire cache car il n’y en a pas. Les publicités d’époque indiquaient qu’en option, il pouvait y avoir 128 Ko extensible à 256 Ko … sur la carte-mère, il y a d’écrit que cela peut aller jusqu’à 512k ! Le problème c’est où trouver les puces ?
  • Et bien sûr remplacer la batterie Varta et passer à 32 Mo de RAM avec deux barrettes de 16 Mo !
Bonne soirée et merci pour l’aide que vous m’apporterez,

P.S. : Je trouve le boîtier plutôt sympa et le clavier est un modèle mécanique impeccablement propre, on dirait qu’il est neuf, il a encore son protège clavier en plastique !
[ img ]


Haut
Profil Citer
Deksor
Sujet du message : Re: La fonction turbo de mon 486
Publié : 12 août 2019 23:07
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne
 
Messages : 4162
Inscription : 23 mai 2011 13:33
PC Rétro : 486DX 33 8mo SB Pro 2, P2 450 128mo Voodoo 2 SLI
 
Ah mais je n'ai pas critiqué tes choix de carte son, tu peux les laisser là si tu veux, ça ne pose aucun problème. Quand à la surcharge, à mon avis tu es large :lol: C'est pas un IBM PC 5150 avec une alim 60W, si ? ^^
Citation :
Il ne s’agit malheureusement pas d’une machine de marque, mais d’un assembleur qui a plutôt bien marché au début des années 90 avant d’être racheté par Zenith Data Systems. Évidemment, j’ai été déçu que ce ne soit qu’une machine assemblée à partir de composants «standards» de l’époque (une machine AT avec clavier DIN et des cartes contrôleurs pour le reste …et donc souris série) alors que je préfère les machines de marques aux cartes-mères propriétaires (déjà on évite les PC Chips et compagnies, et surtout, elles se rapprochent plus ou moins du format ATX en intégrant contrôleurs et connectiques à la carte-mère, souvent des équipements plus performant et des ports PS/2).
Alors je ne critiquerait pas tes goûts (moi je préfère l'exact inverse, c'est à dire que je préfère majoritairement les PC assemblés aux OEM), mais je pense que tu te trompes sur certains point. Certes tu évites les constructeurs chinois douteux comme PCChips, mais à la place tu tombes sur les grosses entreprises douteuses comme Packard Bell :lol: (Après certains de leurs ordis sont décents ... Tout comme certaines PCChips en fait).

Ensuite s'il est vrai que les cartes mères OEM intégraient déjà la connectique très tôt (Tandy l'ont fait dès 1984), ça n'empêche pas certains concepteurs de cartes mères AT d'en avoir fait autant (j'ai déjà vu des photos de 286 avec de l'IDE, et j'ai moi-même une carte mère ECS qui a un contrôleur IDE et disquette intégré). Ensuite vers la fin de vie du 486 et sur la vaste majorité des Pentiums, tout ce que tu cites est intégré (même le PS/2 !).

Quand à la performance, je trouve cela très discutable. Mon 386SX25 explose mon IBM PS/1 qui pourtant utilise exactement le même processeur. La faute à un bios médiocre IBM et d'un chipset sans grand intérêt. Et il en est de même avec beaucoup de machines OEM que j'ai pu voir. Si une machine OEM est souvent au dessus des pires machines faites par les pires constructeurs, il n'empêche que la meilleure machine assemblée sera bien mieux qu'une machine OEM de la même époque avec des spécifications similaires.

Autre avantage, c'est que si la carte mère est fichue, il est facile de la remplacer par une autre. On évite ainsi de devoir jeter tout l'ordinateur juste parce que la carte mère est morte. Il en est de même si la carte mère n'est pas top, ou qu'il y a quelque-chose qui ne plaît pas avec la config, il est aisé de le remplacer par un composant meilleur. Chose difficile à faire voire impossible en fonction des ordis OEM.


Bon voilà j'ai à peu près tout dit je pense ^^


Pour la trident en effet elle est moins bonne que la Cirrus Logic VLB (mais ça reste une carte potable quand même faute de mieux par exemple). Cependant je pense que tu y gagnerais à remplacer la carte io ISA par une carte VLB, et enfin je pense que le disque dur Conner n'est pas si mauvais que ça. (Au pire speedsys peut tester tout ça ^^)

Pour la mémoire cache, ça se trouve sur ebay de nos jours.
Voici la mémoire cache de mon ATC-1415 avec quatre puces de 512kilobits (mais sur ta carte on pourrait en mettre huit et avoir donc 512Ko) et une de 256 kilobits
[ img ]
Et voici celle de mes PCChips M912 (oui ça existe des PCChips avec de la mémoire cache qui fonctionne :lol:) avec neuf puces de 256 kilobits (totalisant donc 256Ko de cache)
[ img ]

Enfin pour la batterie varta tu as plusieurs solutions : soit tu la remplace par un super condensateur de quelques farrads et là il suffit de le souder à la place de la batterie, soit mettre un porte-pile pour piles type CR2032, mais dans ce cas pour une pile il faudra mettre une diode pour éviter que l'ordi n'essaie de recharger la pile ... Ou sinon il existe aussi des batteries qui ont la même forme que les CR2032 et qui donc n'auraient pas besoin de diode.

Ah et enfin j'ai regardé des photos de ta carte sur internet ... Et il semblerait que entre deux ports isa il y ait un emplacement pour un transistor ... qui sert à réguler la tension à 3.3V ! Si tu trouves la ref de ce transistor et que tu le met à cet emplacement, cette carte sera en mesure de faire fonctionner n'importe quel 486 !

_________________

Laptop hater


Haut
Profil Citer
64KNUM
Sujet du message : Re: La fonction turbo de mon 486
Publié : 13 août 2019 16:14
Membre inscrit
Hors-ligne
 
Messages : 299
Inscription : 20 oct. 2007 08:47
PC Rétro : Voir signature
 
1°) PACKARD BELL - ne démarre plus - alimentation à remplacer :
Deksor a écrit : *  12 août 2019 23:07
Ah mais je n'ai pas critiqué tes choix de carte son, tu peux les laisser là si tu veux, ça ne pose aucun problème. Quand à la surcharge, à mon avis tu es large :lol: C'est pas un IBM PC 5150 avec une alim 60W, si ? ^^

Je pense que je vais alléger un peu le Packard Bell.
C’était mon PC rétro le plus puissant (Pentium MMX 233 MHz) et j’avais souhaité lui installer ce que j’avais de mieux en stock. Une carte-son dédiée est discutable car la puce audio ESS est 100% compatible Sound Blaster 16 et de bonne facture.

L’ancien bloc d’alimentation ne faisait que 145 Watts (95 Watts maximum sur les +3,3 et +5 Volts), mais il proposait du -5 Volts d’après son étiquette. Sur LDLC il n’y a pas de bloc ATX à moins de 400 Watts, le moins cher est un Corsair à environ 40€ (en 400 Watts).

Ce week-end, je vais regarder à la cave, car j’ai un Packard Bell à base d’AMD Athlon X2 sur lequel je pourrais récupérer le bloc d’alimentation ATX ; cela m’éviterait d’en acheter un neuf.

J’ai déjà commandé sur eBay l’adaptateur 24 broches, vers 20 broches : 2,20€, frais de port inclus, en provenance de Chine. Délais de livraison incertains, mais je ne suis pas pressé !


2°) OEM VS ASSEMBLEURS :
Deksor a écrit : *  12 août 2019 23:07
Alors je ne critiquerait pas tes goûts (moi je préfère l'exact inverse, c'est à dire que je préfère majoritairement les PC assemblés aux OEM), mais je pense que tu te trompes sur certains point. Certes tu évites les constructeurs chinois douteux comme PCChips, mais à la place tu tombes sur les grosses entreprises douteuses comme Packard Bell :lol: (Après certains de leurs ordis sont décents ... Tout comme certaines PCChips en fait).

Les micro-ordinateurs de grandes marques, en tout cas à l’époque des machines «AT», me semblent d’une qualité bien supérieure à leurs homologues assemblés.

Prenons les boîtiers : libérés de la norme «AT», qui au final ne norme pas grand-chose (à part la prise DIN du clavier), les constructeurs peuvent proposer des boîtiers plus fins, plus petits et mieux optimisés. On trouve dans les boîtiers de marque les prémices des systèmes sans vis d’aujourd’hui (rails, clips, vis à mains, etc.), les bords des plaques d’acier sont repliés pour ne pas être tranchants, le passage des câbles est étudié pour faciliter le refroidissement (attaches-câbles découpés dans le métal ou coller, longueurs des câbles et nappes adaptés aux spécificités du modèle (contournement, pas de câbles qui pendent ou trop longs, etc.). Par exemple, sur les Hewlett Packard Vectra, le bloc d’alimentation propriétaire situé au-dessus du microprocesseur permets d’optimiser le refroidissement. Le ventilateur de l’alimentation se chargeant de refroidir le radiateur du microprocesseur et le bloc d’alimentation : moins de ventilo, des performances optimisés = moins de bruit.

Je ne reviendrais pas sur les carte-mère, qui sans être «ATX», la norme n’existait pas encore, en reprennent les «codes» avec une intégration des contrôleurs et connectiques essentiels à la carte-mère, ainsi que des cartes-graphiques et plus rarement des cartes-sons et/ou réseaux.

L’autre atout des grands fabricants, c’est qu’ils fournissaient des pilotes optimisés afin de tirer les meilleures performances de leur matériel. Des pilotes, qui ont été longtemps disponibles en téléchargement même si cela est de moins en moins vrai.

Quand je parle de composants douteux chez les assembleurs, je fais allusion au fait, qu’en reprenant les journaux et magazines d’époques, on évoquait que rarement la marque des produits vendus hormis pour les microprocesseurs, les disques-durs et plus tard les lecteurs de CD-ROM ; et bien évidement les carte-son Sound Blaster, les autres modèles étant sobrement appelé «Carte-son 16 bits 100% compatible».

Par exemple pour les cartes-vidéos, cela se limite à «VGA 1 Mo ISA» ; la marque c’est «selon arrivage», c’est encore pire pour les cartes-contrôleurs où la marque n’est jamais indiquée et c’est plus ou moins la même chose pour les cartes-mères.

Tu ne trouveras aucun produit de type «PC Chips» avec du faux-cache ou des chipsets «VX» ou «TX» non-Intel comme on en trouve sur les cartes de ce fabricants très populaires à l’époque dans les machines de constructeurs célèbres et ce même chez Packard Bell.

Concernant Packard Bell, je suis conscient que cette marque n’a fait que ce dégrader, au fil du temps, avec des produits de moins en moins qualitatifs, mais qui répondaient à une demande de machines à prix d’appel à proposer aux clients de la grande distribution.

Si tu regardes les Packard Bell 486 et leurs premiers Pentium, tu as des micro-ordinateurs de grandes qualités avec des composants de marques. Ce n’est qu’à partir des machines ATX, que les micro-ordinateurs Packard Bell sont devenus moins bons …
À l’arrivée de cette norme (ATX), il y a eu une uniformisation entre constructeurs et assembleurs qui avaient dès lors la même structure. Cela a aussi coïncidé avec un assainissement du marché (vers la fin des années 90, on voit les marques des cartes-mères affichées dans les catalogues, etc.).

Mon Packard Bell Club (Pentium 233 MHz) a un boîtier de bien moindre qualité que celui qu’avait mon Axcel Multimédia (Pentium 100 MHz). D’ailleurs, la carte-mère Socket 7 à chipset SiS est en fait une carte-mère ATX ordinaire, une GVC FR500, mais sur d’autres modèles ce sont des cartes MSI ou Gigabyte.
Deksor a écrit : *  12 août 2019 23:07
Ensuite s'il est vrai que les cartes mères OEM intégraient déjà la connectique très tôt (Tandy l'ont fait dès 1984), ça n'empêche pas certains concepteurs de cartes mères AT d'en avoir fait autant (j'ai déjà vu des photos de 286 avec de l'IDE, et j'ai moi-même une carte mère ECS qui a un contrôleur IDE et disquette intégré). Ensuite vers la fin de vie du 486 et sur la vaste majorité des Pentiums, tout ce que tu cites est intégré (même le PS/2 !).

L’intégration des contrôleurs s’est vraiment démocratisée sur les cartes-mères PCI (486 et Pentium). Avant, c’était plutôt anecdotique, quelques carte-mères 486 VLB certes, mais la majorité des cartes-mères ISA (486, 386, 286, etc.) n’intégraient pas de contrôleurs de disques.
Deksor a écrit : *  12 août 2019 23:07
Quand à la performance, je trouve cela très discutable. Mon 386SX25 explose mon IBM PS/1 qui pourtant utilise exactement le même processeur. La faute à un bios médiocre IBM et d'un chipset sans grand intérêt. Et il en est de même avec beaucoup de machines OEM que j'ai pu voir. Si une machine OEM est souvent au dessus des pires machines faites par les pires constructeurs, il n'empêche que la meilleure machine assemblée sera bien mieux qu'une machine OEM de la même époque avec des spécifications similaires.

Je suis d’accord avec toi, une machine de qualité, qu’elle soit de marque ou pas, sera toujours meilleurs qu’une machine de mauvaise qualité.
En revanches, à mon sens, des composants similaires seront toujours mieux optimisés sur une machines OEM. Je parle pour l’époque, car aujourd’hui tu as sûrement raison.

Le PS/1 d’IBM est l’exception qui confirme la règle ; tu peux leur ajouter le «PC Jr» et la sous-marque low-cost d’IBM : «Ambra». Mais cela ne représente qu’une infime partie des créations d’IBM et n’en représente donc pas la majorité et la généralité.

Je contre-argumenterais en te citant l’exemple inverse, sur lequel je base mon raisonnement :
SVM n° 120 - Octobre 1994 - page 139 a écrit :
IBM Value Point 100DX4/DP
[…] l’un des PC les plus rapides et les mieux conçus du moment. […] a dépassé la majorité des PC à base de Pentium, pour atteindre la note record […]

On voit sur cette machine le savoir-faire d’IBM, puisque son 486 DX4-100 dépassent la majorité des Pentium de l’époque (on parle de Pentium 60, 66, 90 et 100 MHz, les seuls disponibles à l’époque).
C’est bien évidement, un des PC les plus chers de l’époque … mais il est équipé de toutes les dernières technologies.
Deksor a écrit : *  12 août 2019 23:07
Autre avantage, c'est que si la carte mère est fichue, il est facile de la remplacer par une autre. On évite ainsi de devoir jeter tout l'ordinateur juste parce que la carte mère est morte. Il en est de même si la carte mère n'est pas top, ou qu'il y a quelque-chose qui ne plaît pas avec la config, il est aisé de le remplacer par un composant meilleur. Chose difficile à faire voire impossible en fonction des ordis OEM.

C’est un argument imparable, j’ai déjà rencontré le problème malheureusement …


3°) IPC VALUEMAGIC 486 DX2-50 :
Deksor a écrit : *  12 août 2019 23:07
Pour la trident en effet elle est moins bonne que la Cirrus Logic VLB (mais ça reste une carte potable quand même faute de mieux par exemple). Cependant je pense que tu y gagnerais à remplacer la carte io ISA par une carte VLB, et enfin je pense que le disque dur Conner n'est pas si mauvais que ça. (Au pire speedsys peut tester tout ça ^^)

Si les différences entre la Trident et la Cirrus Logic sont faibles, la Trident étant en meilleur état que ma Cirrus Logic CL-GD5428, peut-être est-il préférable de la conserver. Surtout que la mémoire vidéo de la Trident est extensible, ce qui n’est pas le cas de ma Cirrus Logic.
Sais-tu où l’on peut trouver des puces de mémoires vidéos ?

Remplacer le contrôleur de disques par un modèle VLB permettrait de gagner en performances puisque le contrôleur ISA semble être le point faible de la machine (selon les tests dans SVM).

Mais quel contrôleur VLB installer ?
Il y a un large choix de contrôleurs VLB de 20 à 40€ sur eBay, sans marque affichée mais les puces sont différentes : Winbond, Goldstar, UMC, Promise, Vision, SMC, etc. …

SVM recommandait un contrôleur disposant d’au moins 2 Mo de mémoire cache. Mais les modèles avec de la mémoire sont très rares et horriblement chers (plus de 100€). J’ai lu que ces modèles avaient disparus car «Smartdrive» de Microsoft organisait parfaitement le cache disque et rendait cette mémoire inutile.

Je pense que je vais tester les différences avec Speedsys pour me faire une idée !
Deksor a écrit : *  12 août 2019 23:07
Pour la mémoire cache, ça se trouve sur ebay de nos jours.
Voici la mémoire cache de mon ATC-1415 avec quatre puces de 512kilobits (mais sur ta carte on pourrait en mettre huit et avoir donc 512Ko) et une de 256 kilobits [ img ]
Et voici celle de mes PCChips M912 (oui ça existe des PCChips avec de la mémoire cache qui fonctionne :lol:) avec neuf puces de 256 kilobits (totalisant donc 256Ko de cache) [ img ]

C’est bien le problème, je n’en trouve pas !
Disons plutôt, que je ne sais pas comment la chercher !
Je suis complètement perdu avec cette mémoire cache ! ! !

Le mode d’emploi de ce que je pensais être la carte-mère de l’IPC et qui finalement ne l’est pas, ils indiquaient qu’il fallait 9 puces 32K x 8, 4 dans les Bank 0 et 1 et une dans l’emplacement TAG.

En tapant mémoire cache, je ne trouvais jamais rien ou des espèces de barrette de 256 Ko de cache comme j’ai sur mon Hewlett Packard Vectra.

Sur Google, j’ai trouvé en «32K x 8» des puces Microchip AT28C256-15PU EEPROM 256 Kbits, 32K x 8 bits, parallèle, 5 MHz, DIP, 28 broches à 5,78€ HT la puce.

Je t’avoue que lire «5 MHz» dans la description m’a refroidit, car on m’a toujours dit que cette mémoire était ultra-rapide, j’imaginais qu’elle devait fonctionner à la fréquence du bus (qui est de 25 MHz sur l’IPC). Ce n’est donc pas la bonne mémoire ?

La carte Chaintech 486SLE M103, indique sur le PCB qu’il faut des puces de 64K x 8 pour 512 Ko de mémoire, j’imagine que c’est dans tous les bank, mais il n’indiquent pas quoi mettre en TAG ?
Les puces 64K x 8 semblent plus courantes et la description ne parle pas de MHz mais de ns comme sur les mémoires SIMM.

Il y a deux références :
  • AT27C512R-70PU : Microchip, EPROM, OTP, 70 ns, 64K x 8 bits, 512 Kbits, 4,5 V à 5,5 V, DIP-28.
  • AT27C512R-45PU : Microchip, EPROM, OTP, 45 ns, 64K x 8 bits, 512 Kbits, 4,5 V à 5,5 V, DIP-28.

Les deux sont à 1,37€ HT la puce, donc c’est plus intéressant …
Mais, 70 ns c’est la vitesse de la RAM, il faut prendre des 45 ns ?

Comment tu t’y retrouve là-dedans ?
C’est le bordel !
Deksor a écrit : *  12 août 2019 23:07
Ah mais je n'ai pas critiqué tes
Enfin pour la batterie varta tu as plusieurs solutions : soit tu la remplace par un super condensateur de quelques farrads et là il suffit de le souder à la place de la batterie, soit mettre un porte-pile pour piles type CR2032, mais dans ce cas pour une pile il faudra mettre une diode pour éviter que l'ordi n'essaie de recharger la pile ... Ou sinon il existe aussi des batteries qui ont la même forme que les CR2032 et qui donc n'auraient pas besoin de diode.

Je vais me commander un fer à souder et une tresse à dessouder pour retirer proprement la mini-Varta.
EDIT : Kit fer à souder commandé !

Que me conseils-tu de mettre à la place ?

Un condensateur, mais quelle référence ?
Ce n’est pas dangereux, il aura autant d’autonomie qu’une batterie ou une pile ?


Le porte-pile CR2032 serait l’idéal ! Mais déjà retirer la Varta va être une première pour moi et un exploit, alors ressouder un porte pile et une diode ! ! ! Jamais je n’y arriverais et je ne trouverais jamais où installer cela … Tu as déjà fait ce genre d’opération ? Cela a fonctionné ? Tu as mis quoi comme diodes et comment sélectionner le bon porte pile, ce doit être en fonction des trous sur la carte-mère ?
Deksor a écrit : *  12 août 2019 23:07
Ah mais je n'ai pas critiqué tes
Ah et enfin j'ai regardé des photos de ta carte sur internet ... Et il semblerait que entre deux ports isa il y ait un emplacement pour un transistor ... qui sert à réguler la tension à 3.3V ! Si tu trouves la ref de ce transistor et que tu le met à cet emplacement, cette carte sera en mesure de faire fonctionner n'importe quel 486 !

Oui, c’est sur Vogons !
Cela me semble toutefois très compliqué, car non seulement, ils ne savent pas vraiment quelle référence de transistor installée à l’emplacement dédié, mais il faut rajouter un condensateur au tantale et dessouder une autre pièce pour que la carte prenne en charges des tensions de 4 Volts et 3,3 Volts.

Cela fait vraiment beaucoup pour un novice du fer à souder lol !
Surtout que l’un des membres leur expliquait qu’il était plus simple d’utiliser un Overdrive DX4-100 qui intègre le régulateur de tension que de modifier la carte (et j’ai un Overdrive DX4-100 et même Pentium 83). Il recommandait aussi des 586 monter sur régulateur de tension Evergreen pour éviter de charcuter la carte.

Ce soir, si tout vas bien, je récupère l’écran de 14’’ dans son carton d’origine …
Ainsi, je pourrais essayer de l’allumer au moins pour voir s’il démarre !


EDIT : l'écan 14'', SVGA, multiscan, pitch 0,28 ne fonctionne pas. Il le voyant vert s'allume mais la surface du tube reste totalement noir et il n'y a aucune réaction lorsque je manipule les molettes de réglages (luminosité, contraste, taille de l'image, etc.).
Je n'ai pas eu d'image, mais j'en entendu les ventilateurs internes fonctionné, le disque-dur démarrer, les bruits semblaient normaux.

Bonne journée,


Haut
Profil Citer
Afficher : Trier par : Ordre :
Répondre   Page 1 sur 4  [ 57 messages ]
Revenir à « Informatique des vieux systèmes » | Aller sur la page 1 2 3 4 »
Aller :