Win3x.Org

Windows & DOS Community

Transit de Mercure

Post Reply   Page 1 of 1  [ 4 posts ]
Author Message
gm86
Post subject: Transit de Mercure
Posted: 13 Nov 2019 16:41
Membre inscrit
User avatar
Offline
 
Posts: 660
Joined: 01 Sep 2008 19:07
 
Depuis notre Terre, nous avons pu voir la planète la plus proche du Soleil passait devant lui. Le phénomène s'est déroulé avant-hier durant cinq heures et demi. Il a débuté vers 12:35 en temps universel.

Je me suis préparé la veille : dépoussiérage du petit télescope de Newton et alignement de ses miroirs. Bien sûr, j'ai retiré le chercheur car on ne doit JAMAIS prendre le risque de mettre l'œil en sortie d'un tube optique dont l'objectif n'est pas protégé du Soleil.

Le lendemain matin, vérification de la collimation du télescope via une étoile artificielle (punaise bombée pointée loin de moi au soleil). Le poste d'observation est encore à l'ombre.

Début d'après-midi, temps mauvais en métropole. Heureusement, quelques éclaircies permettent de projeter l'image solaire sur un support blanc via un oculaire de fortune—dont j'avais décollé une lentille ! Le tube est pointé en minimisant son ombre au sol, puis en passant la main et NON l'œil derrière l'oculaire (cécité assurée et chien d'aveugle si déjà borgne). La mise au point varie selon la distance entre l'oculaire et le support recevant la disque lumineux.

« C'est sans danger ? » demanderait-on dans Marathon Man. Évitons aussi de passer devant l'objectif, la lumière du miroir primaire peut fuir autour du miroir secondaire.

On remarque le liseré dû au chromatisme des lentilles. Le miroir primaire inverse l'image et le miroir secondaire annule l'effet rétroviseur de la projection. J'ai pris quelques photos que la perspective déforme. Pour ici, je les ai recadrées et mais pas faites pivoter.

L'agrandissement permet de discerner le disque planétaire à travers le voile nuageux.
14:21:09 UTC+1
Il n'est plus qu'un point sur la vue d'ensemble du disque solaire.
14:53:23 UTC+1
En vrai, notre étoile n'est presque pas aplatie. La surface est immaculée ces temps-ci et l'assombrissement du bord se voit bien.

_________________

C:\ONGRTLNS.W95


Top
Profile Quote
Deksor
Post subject: Re: Transit de Mercure
Posted: 13 Nov 2019 17:15
Membre d'honneur
User avatar
Offline
 
Posts: 5297
Joined: 23 May 2011 13:33
Retro PC: 486DX 33 8mo SB Pro 2, P2 450 128mo Voodoo 2 SLI
 
C'est magnifique !


Top
Profile Quote
Viking
Post subject: Re: Transit de Mercure
Posted: 13 Nov 2019 17:42
Membre inscrit
User avatar
Offline
 
Posts: 237
Joined: 08 Aug 2010 18:14
 
Comme on se sent petit ! :)

_________________

:)


Top
Profile Quote
gm86
Post subject: Re: Transit de Mercure
Posted: 13 Nov 2019 21:26
Membre inscrit
User avatar
Offline
 
Posts: 660
Joined: 01 Sep 2008 19:07
 
M. Henri Gouraud se serait-il inspiré d'une photographie solaire lorsqu'il nous a illuminé de son ombrage ?
http://interstices.info/images-de-synt ... e-gouraud/
Non.

Plus sérieusement, la photosphère qui diffuse la lumière l'absorbe également ; d'où un bord apparemment sombre par rapport au centre. Un peu à l'image de notre atmosphère qui diffuse le bleu et atténue plus ou moins la visibilité à l'horizon. Ainsi, n'importe quelle étoile rougit lorsqu'elle est vue très basse dans le ciel (surtout le Soleil).

Au fait, ce que j'ai effectué est du système D.


P.S. : je trouve un télescope ouvert aussi pratique qu'une lunette astronomique. N'en déplaise à l'auteur de cet article, que je trouve d'ailleurs très éclairé :
http://www.astrosurf.com/danslalune/astrotest.html
Ce sont surtout les modèles catadioptriques qui sont à proscrire pour projeter le Soleil, à cause de la chaleur accumulée.

_________________

C:\ONGRTLNS.W95


Top
Profile
Display: Sort by: Direction:
Post Reply   Page 1 of 1  [ 4 posts ]
Return to “Salon des membres”
Jump to: