Win3x.Org

Windows & DOS Community

[Résolu] Question sur la gestion des disques par MS-DOS 3.2

Post Reply   Page 1 of 1  [ 7 posts ]
Author Message
Nnay
Post subject: [Résolu] Question sur la gestion des disques par MS-DOS 3.2
Posted: 21 Apr 2004 14:36
 
 
MS-DOS 3.2 n'est-elle pas la dernière version a croire qu'un disque dur de 15cm ne pourra pas stocker plus qu'une clée USB 32Mo?


Top
Quote
Big Monstro
Post subject:
Posted: 07 Oct 2004 20:23
Administrateur
User avatar
Offline
 
Posts: 4128
Joined: 27 Jun 2003 15:15
Retro PC: 80486 DX2/66, MS-DOS & Windows
 
Je pense que oui, ça doit être la dernière version à ne gérer que 32 768 ko par disque physique.

La version 3.3 peut gérer beaucoup plus car elle prend en charge un concept intéréssant (probablement nouveau à l'époque, sans certitude) : le partitionnement.

Ainsi, même si la capacité des disques logiques ne peut excéder 32 768 ko, le système peut néanmoins exploiter des disques durs de plus grande capacité. En principe, 24*32 mo, soit 768 mo au maximum géré par DOS 3.3.
A moins qu'il y ait une autre limite.


Top
Profile Quote
michel
Post subject:
Posted: 08 Oct 2004 00:45
Administrateur
User avatar
Offline
 
Posts: 3492
Joined: 07 Feb 2003 19:46
Retro PC: IBM - PS2 Modèle 85 (carte mère en panne)
 
En 1981, Bill Gates a déclaré en direct dans les micros d'une grande chaine de télé américaine: "640 Kos de mémoire devraient suffire à tout le monde"

Ms-DOS 3.3 est sorti fin 1986 (en meme temps que la 1ere version de Windows).
A cette époque, beaucoup de machines étaient encore équipées de lecteurs de disquettes 5" 1/4 et on voyait apparaitre les premiers lecteurs de disquette 720 K (à un prix.......les disquettes) 1 seule disquette coûtait facilement le prix d'un pack de 10 CD vierges de marque vendus aujourd'hui.

MS-DOS 3.3 supporterait (en théorie) des disques jusqu'à 768 Mos. En théorie seulement car des essais ou expériences étaient impossibles à réaliser à cette époque là pour 3 raisons qui peuvent paraitre très anodines de nos jours mais néanmoins importantes, voire même bloquantes en ce temps là:
1 - L'utilitaire FDISK ne voyait pas au dessus de 240 Mos
2 - Le mode LBA était encore loin d'exister (LBA permet de détecter les HDD supérieurs à 540 Mos)
3 - Les disques les plus gros existant ne dépassaient pas 80 Mos. Les plus courament utilisés faisaient 20 ou 40 Mos.

Mais une consolation toutefois, MS DOS 3.3 permettait effectivement de partitionner les disques durs, 1 partition principale et 4 lecteurs logiques.

_________________

clikicitoraleur


Top
Profile Quote
Big Monstro
Post subject:
Posted: 09 Oct 2004 11:51
Administrateur
User avatar
Offline
 
Posts: 4128
Joined: 27 Jun 2003 15:15
Retro PC: 80486 DX2/66, MS-DOS & Windows
 
Il y a un problème dans ton message : d'une part, tu indiques que l'utilitaire FDISK livré avec MS-DOS 3.3 ne prenait pas en charge les disques durs dont la capacité excède 240 Mo et d'autre part, tu indiques que MS-DOS 3.3 permettait de partionner un disque dur physique en 1 partition principale et 4 lecteurs logiques (ce qui fait 5 partitions, soit 5*32 mo max=160 Mo max). ===> :?:

D'après ce que j'ai compris, c'est l'absence du mode LBA et les limites de fdisk qui empêche la détection d'un disque de 768 mo.

Donc, supposons que je possède un ordinateur équipé d'un disque dur de 720 Mo et que son bios supporte le mode LBA et que ce mode est activé.
Je décide de partitionner ce disque en 24 partitions de 30 Mo (24*32=720) à partir de l'utilitaire fdisk contenu dans une disquette MS-DOS 6.22. Durant cette opération, l'OS utilisé est donc évidement MS-DOS 6.22.
Une fois les partitions créées, je redémarre la machine et j'installe l'OS (je choisis la version 3.3 de MS-DOS). Est-ce que toutes mes partitions seront reconnues par celui-ci (720 mo) ? Ou bien seulement les cinq premières (160 mo) ? Ou bien seulement 17 ou 18 (dans ce cas, MS-DOS 3.3 ne peut gérer plus de 540 mo malgré l'activation du mode LBA) ?


----
Publié: dimanche 8 mai 2005 10:19

J'ai maintenant fait une expérience pour comprendre la gestion de disques de MS-DOS 3.3. J'ai d'abord téléchargé ce dernier sur le site, ensuite, j'ai préparé une configuration relativement moderne :
Pentium II (80686) 350 MHz et un disque dur non partitionné de 6 Go.
Sur cette marchine, le mode LBA est activé.
1) Je lance la disquette de MS DOS 3.3
2) Je lance l'utilitaire fdisk de cette disquette.
3) Je crée la partition primaire et la partition étendue
4) En créant les lecteurs logiques, surprise, 23 partitions peuvent être
créées (et non quatre lecteurs logiques comme l'a écrit michel)
5) Naturellement, je redémarre l'ordinateur et je formate chacune des
partitions, j'installe même ce très vieux OS sur la première partition.
6) J'ai obtenu 24 partitions de 32 787 456 octects !
Soit 31,268 Mo*24 = 750,44 Mo.


Top
Profile Quote
koalala
Post subject:
Posted: 28 Dec 2006 15:10
Membre inscrit
User avatar
Offline
 
Posts: 54
Joined: 23 Apr 2006 17:57
 
MSDOS 3.3 ne supporte que le FAT16, des petites partitions et des petits disque dur ;).

_________________

Vive Windows 3.1, NT... !


Top
Profile Quote
Big Monstro
Post subject:
Posted: 08 Feb 2007 18:18
Administrateur
User avatar
Offline
 
Posts: 4128
Joined: 27 Jun 2003 15:15
Retro PC: 80486 DX2/66, MS-DOS & Windows
 
MS-DOS 3.3 peut gérer jusqu'à 768 Mo de HD (tant théoriquement que dans la pratique - voir expérience ci-dessus). Une valeur gigantesque pour l'époque puisque la capacité du plus gros HD d'alors atteignait à peine le dixième !

Remarque : notez qu'une version 3.31 de MS-DOS a également existé


Top
Profile Quote
gm86
Post subject: Re: Microsoft DOS 3.2
Posted: 08 Sep 2010 22:04
Membre inscrit
User avatar
Offline
 
Posts: 662
Joined: 01 Sep 2008 19:07
 
michel wrote:
Le mode LBA était encore loin d'exister (LBA permet de détecter les HDD supérieurs à 540 Mos)
(...)
Mais une consolation toutefois, MS DOS 3.3 permettait effectivement de partitionner les disques durs, 1 partition principale et 4 lecteurs logiques.
La barrière de 504 Mo (un peu plus de 528 milllions d'octets) est imposée par les limites de la géométrie logique d'adressage du CHS standard : 1024 cylindres, 16 têtes et 63 secteurs par piste. L'adressage CHS étendu repousse cette barrière à 8064 Mo (un peu plus de 8,4 milliards d'octets) en portant le nombre maximal de têtes à 256.
L'adressage linéaire du LBA, qui a toujours existé sur les disques durs SCSI, est préférable au CHS standard car il permet de gérer des disques de capacité bien supérieure. Cependant, DOS continuera à utiliser la méthode de conversion (CHS) pour adresser un disque physique.

Ensuite, interviennent les limites du systèmes de fichiers. Sous DOS, c'est la FAT qui détermine la taille des lecteurs logiques. La FAT 12, la même que celle des disquettes, ne permet pas de créer des lecteurs supérieures à 32 Mo ; la FAT 16, quant à elle, limite à 2 voire 4 Go.
C'est pourquoi un gros disque nécessite d'être divisé en partitions. L'utilitaire FDISK permet de créer une partition principale DOS et une étendue. Cette dernière peut contenir plusieurs lecteurs logiques DOS tant qu'il reste des lettres de lecteur disponibles. Toutefois, un utilitaire perfectionner peut créer jusqu'à quatre partitions principales, chacune pouvant recevoir un système d'exploitation différent.

_________________

C:\ONGRTLNS.W95


Top
Profile
Display: Sort by: Direction:
Post Reply   Page 1 of 1  [ 7 posts ]
Return to “Questions et problèmes résolus”
Jump to: